INFOS ET ACTUALITES

En direct du salon infirmier 2011, le jour de l'ouverture...

Cet article fait partie du dossier :

Salon infirmier

    Précédent Suivant

Ça y est, c'est parti... la « grand-messe » a commencé ce mardi 12 octobre au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris. Zoom sur le stand infirmiers.com et sur quelques conférences riches d'enseignements...

Du côté de l'ambiance générale...

stand infirmiers.com salon infirmier 2011Les visiteurs se pressent dès 9 heures dans les allées du salon infirmier - groupes d'étudiants, professionnels de terrain de tous univers... - et y circulent déjà nombreux. La fréquentation de ce premier jour semble de bonne augure pour les deux jours à venir... Sylvie Gervaise, directrice du Comité scientifique et pédagogique, souligne l'intérêt de l'événement : « c'est en partageant leurs expériences et leurs valeurs cette année encore que les soignants renforceront leur volonté de défendre la profession infirmière ».

Quant à Christine Lavenir, Commissaire du Salon, elle précise que le mot qui caractérisera cette 24e édition du Salon infirmier sera « Plus »... Plus d'ateliers techniques, plus de conférences, plus d'exposants, plus d'animations et, bien entendu, plus de visiteurs attendus !

Les exposants sont là pour accueillir les visiteurs en quête d'informations ou tout simplement venus profiter d'une petite parenthèse, bienvenue, dans leur activité de soignants. Ils déploient leurs moyens et leurs services en marge de l'information donnée pour que l'attractivité soit également de mise : concours, jeux, pause-café/croissant, distribution de goodies...

Sur le stand d'Infirmiers.com, en D35, les discussions vont bon train et les visiteurs ne se font pas prier pour remplir le questionnaire qui leur est proposé autour de la connaissance du site et qui, peut-être, leur permettra d'être l'un des 3 gagnants de la journée (après tirage au sort) de petits cadeaux originaux... (cf. encadré). Plus de 200 questionnaires seront ainsi déposés dans l'urne... et les commentaires sont plutôt positifs.

Autour du nouveau catalogue Infirmiers.com 2011-2012, tout juste édité, chacun y va de son commentaire et les étudiants en soins infirmiers ne sont pas en reste : « moi j'adore les badges-animaux, je trouve que cela rajoute une touche de convivialité à nos tenues » ; « tu vois, la réglette douleur, c'est super important de l'avoir dans la poche, en tous les cas, moi, elle ne me quitte pas.... » ; « ma pince kocher, après mes trois années d'études, elle sera fichue... il faut que j'en rachète une... » ; « j'ai acheté des sabots de couleur, ils sont trop funs... »... La Boutique infirmière est en tous cas connue de tous et les articles présentés appréciés...

De son côté Jérôme Clément, cadre de santé, responsable pédagogique du site MEDI Formation, s'entretient avec les étudiants sur la nécessité – ou pas – d'un accompagnement aux études par le biais de modules d'entraînement « ciblés ». Il présente les dernières nouveautés en la matière sur des sujets aussi variés que la psychologie, la transfusion, la biologie fondamentale ou le calcul de doses...

Enfin, marché de l'emploi très ouvert oblige, les offres d'EMPLOI Soignant mises à disposition sur le stand sont regardées de très près par tous ceux qui sont en recherche d'un premier poste ou d'un nouveau pour changer de secteur.

Les trois gagnants du jour

Pour eux, au choix, une montre silicone ou une clé USB siglée « infirmiers.com »

  • Michel Renard, infirmier à Aulnay-sous-bois
  • Manon Langeard, étudiante en soins infirmiers, Alençon
  • Ana-Paula Lopez Tavares, étudiante en soins infirmiers, Vigneux-sur Seine.

salon infirmier 2011 paris porte de versailles

Du côté des conférences...

Parmi les 26 conférences du jour, nous avons choisi de vous livrer quelques synthèses sur des sujets qui nous paraissent particulièrement attrayants car riches de perspectives pour la profession infirmière .

- Développer une culture de recherche : une initiative originale du CHU de Rouen

La recherche en soins infirmiers est souvent accusée d’être éloignée des préoccupations quotidiennes des soignants. Ça ne sera pas vrai à Rouen. Depuis trois ans, la direction des soins invite toutes les équipes du CHU à présenter leurs innovations sous forme de posters, en suivant une présentation commune, au cours d’une journée « Innov’à Soins ». L’ensemble du personnel, mais aussi des visiteurs, est invité à voter pour choisir le meilleur. La direction générale étant partie prenante de l’initiative, il s’agit d’un formidable outil de reconnaissance pour les équipes, mais aussi de partage des savoirs entre services, voire au-delà. Prochaine étape : un jury d’experts, avec en ligne de mire la constitution progressive d’un « véritable » pôle de recherche paramédicale. Proche du terrain, donc.
Conférence de Marie-Virginie Picard et John Lecompte (infirmiers au CHU de Rouen) : « Exemple d'un management des équipes soignantes pour développer une culture de recherche ».

- La posture du tuteur : mode d'emploi

La posture tutorale à prendre par les professionnels dans le cadre du nouveau référentiel de formation suscite de nombreuses interrogations. L'accueil pédagogique, l'accompagnement au quotidien, la construction d'un parcours d'apprentissage,...sont des incontournables à développer. Des groupes de travail co-pilotés par la Direction des soins et celle de l'IFSI, impliquant des cadres soignants et formateurs, des soignants et des étudiants de l'institution, ont été chargés de formaliser notamment la procédure d'encadrement, le livret d'accueil de chaque service, une charte d'encadrement,...
Les liens ainsi créés favorisent l'accompagnement et la communication des différents acteurs afin d'identifier les ressources nécessaires, d'anticiper les problèmes ou d'y réagir et de soutenir les individus (professionnels et étudiants).
Conférence de Rémi Adam, cadre infirmier enseignant, Isabelle Bayle, cadre infirmier enseignant, CH de Savernes.

- Nouveaux métiers : sur la ligne de départ, jusqu’à quand ?

Avec Yvon Berland et Laurent Hénart, Danielle Cadet est la co-auteure du rapport sur les nouveaux métiers de santé remis aux ministres de la santé et de l’éducation en février de cette année. Ces métiers sont censés couvrir l’écart entre la formation médicale (bac+ 9 à 12) et les formations paramédicales (bac + 3), infirmières en premier lieu, avec deux buts : offrir aux professionnels des perspectives de carrière plus attractives qu’actuellement, mieux couvrir les nouveaux besoins de santé. Un travail est en cours d’élaboration dans les agences régionales de santé (ARS) pour préciser ceux-ci région par région. Des domaines prioritaires ont été définis (personnes âgées, cancer, santé mentale, etc). Une réflexion est lancée à la Fédération hospitalière de France, qui tient beaucoup à l’idée. Mais, explique Danielle Cadet, la première étape – lancer des négociations avec les professionnels – est au point mort depuis le printemps. Et, ajoute t-elle, pendant ce temps, les lobbies s’activent ! »
Conférence de Danielle Cadet, coordinatrice générale des soins GH Lariboisière -Fernand Widal/Saint-Louis (AP-HP): « Les nouveaux métiers pour les infirmiers et autres paramédicaux ».

- La posture réflexive pour les étudiants infirmiers

Dans la mise en œuvre du programme d’enseignement, promouvoir la démarche réflexive auprès des étudiants en soins infirmiers semble une nécessité. C’est pourquoi, nous avons élaboré différentes séquences pédagogiques visant à promouvoir le développement de la pensée critique. Ces séquences ont toutes un ancrage dans la réalité professionnelle côtoyée au quotidien par les étudiants. Les objectifs sous-tendus visent à :

  • rechercher le « sens » de la situation dans l’action et dans le contexte.
  • Mener une approche objectivante alliant réflexion personnelle et distanciation par le biais de l’écriture.
  • Analyser la situation clinique pour en dégager une posture professionnelle.
  • Confronter le fruit de sa réflexion au contexte actuel du soin avec ses futurs pairs.

Pour l’étudiant, cette démarche lui permet de :

  • Se construire dans un agir professionnel
  • Développer ses compétences au service de la qualité des soins.

Le partenariat instauré avec les professionnels de proximité amène une valorisation de l’activité soignante et génère une plus-value dans l’exercice professionnel.
Conférence de Céline Baston-Jardinier, cadre infirmier formateur, Isabelle Bayle, cadre infirmier formateur, CH de Savernes.

De l'intérêt du e-learning...

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) ont facilité le développement du e-learning. C'est une nouvelle approche de l'enseignement, à la fois pour les formés, mais aussi pour les formateurs. Au travers d'exemples et d'applications concrètes, notamment le calcul de doses et le contrôle ultime au lit du malade, Jérôme Clément, responsable du site MEDI Formation, référence des formations et préparations aux concours dans le domaine de la santé par e-learning, a explicité ce qu'il était possible de faire, pour des professionnels de santé, avec ce nouvel outil qu'est le e-learning, en complément des formations plus classiques. Les bénéfices pour l'apprenant sont nombreux et indéniables « un contenu interactif, la possibilité de s'auto-évaluer, une économie sur les coûts indirects liés aux formations en présentiel (déplacement, logement...), connexion quand l'apprenant le souhaite et où il le souhaite, avec une formation à son rythme... ».
Conférence de Jérôme Clément, cadre de santé, responsable pédagogique MEDI Formation : « Formation : TIC et e-learning pour former des personnels de santé : exemples et applications pratiques »
 

Le salon infirmier se poursuit jusqu'au vendredi 14 octobre.
Nous vous rencontrerons avec plaisir sur le stand d'infirmiers.com, en D35,
et si vous ne pouvez pas venir, quelques nouvelles seront publiées sur le site, alors, quoi qu'il en soit, à très bientôt !

salon infirmier 2011 paris porte de versailles

Creative Commons License
Rédactrice en Chef IZEOS
bernadette.fabregas@izeos.com

Retour au sommaire du dossier Salon infirmier

Commentaires (0)