INFOS ET ACTUALITES

Enquête stress : la présidente de la CNI en entretien avec infirmiers.com

Cet article fait partie du dossier :

Salon infirmier

    Précédent Suivant

A l'occasion du Salon infirmier 2011, Infirmiers.com a rencontré Nathalie Depoire, infirmière, présidente de la Coordination nationale infirmière (CNI), et Geneviève Coulombier, médecin du travail au CHU de Poitiers. L'occasion d'évoquer les résultats de l'enquête menée par la CNI sur « Stress et conditions de travail ». Synthèse en chiffres et en images.

interview le stress professionnel genevieve coulombierA ce jour aucune enquête, propre à la filière infirmière, ne permet de mesurer l'évolution de qualité de vie au travail alors que, dans le contexte actuel de réforme et de restrictions budgétaires, chaque professionnel constate une certaine constance dans la détérioration de ses conditions d'exercice.

La Coordination Nationale Infirmière (CNI) (http://www.coordination-nationale-infirmiere.org) avec la participation des médecins du travail, a donc proposé aux professionnels d'évaluer leur « dose de stress » sous la forme d'échelles visuelles graduées de 0 à 10 et sous ses trois aspects (global, au travail et sur un plan personnel). A la fin de l'été, durant plus de 6 semaines, un questionnaire réalisé en partenariat avec l'AIAS (assurance professionnelle infirmière), strictement anonyme, a été mis en ligne sur le site de CNI. Il a permis de recueillir, dans le respect de la confidentialité, certaines données sur le profil de chaque professionnel afin d'établir des liens entre « la dose de stress », l'âge, la catégorie (A ou B), le milieu d'exercice...

1884 questionnaires ont été exploitables. Parmi les répondants, on note une grande proportion d'infirmières de catégorie A (726), puis de catégorie B (516). Viennent ensuite les cadres de santé (221), les étudiants en soins infirmiers (145), les infirmières spécialisées (143) et simples infirmières (99).

Comme nous l'a expliqué Nathalie Depoire, « les résultats de cette enquête ne sont pas une surprise, à savoir que toutes les catégories de soignants infirmiers sont fortement touchées par le stress mais aussi, et c'est une nouvelle donnée, les étudiants en soins infirmiers, soumis également à des charges de travail importantes, tant intellectuelles, physiques qu'émotionnelles ».

Parole de soignant : « Malades de plus en plus exigeants, impatients, intolérants,vacances supprimées au dernier moment, horaires changées tout le temps, manque de reconnaissance de travail fourni, tout est intolérable ! Burn out ! »

Geneviève Coulombier, Service de Santé au travail (CHU Poitiers), a souligné que l'évaluation du stress global (5,5/10) est moyen. On voit qu'il reflète l'association stress au travail (6, 56/10) et stress personnel (4,1/10). Les différences de niveau entre les trois types de stress sont significatives et le stress au travail est le plus élevé. De plus, pour toutes les classes d'âges, le niveau de stress au travail est très supérieur au niveau de stress personnel. » Chez les plus jeunes (20-25 ans), ce sont...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (12)

loulic

Avatar de l'utilisateur

259 commentaires

#13

trop jeune ?

Je sais d'où vient la CNI, mais je vois surtout ce quelle est devenue et ceux qu'elle a trahi.

ide-pasblonde

Avatar de l'utilisateur

13 commentaires

#12

Merci

Les positions antérieures de la CNI ont toute leur importance... effectivement... vous étiez trop jeune peut-être pour savoir d'où vient la CNI et ses positions antérieures. En cherchant bien tous les syndicats auront une décision criticable un jour ou l'autre. Mais au quotidien, auprès de vous, qui agit pour votre pomme en cas de besoin. c'est cela qui aiguillera les votes du jour

rhazgultraka

Avatar de l'utilisateur

13 commentaires

#11

une fois n'est pas coutume

merci à Loulic pour estimer qu'Infirmiers.com " est quand même une interface de qualité et un bon outil pour la profession" ! les compliments étant rares dans ses "commentaires", je ne me sens pas peu fier d'en avoir arraché un (au fait : une et non un interface, dans le cadre de la critique constructive :-)) mais il est vrai que je ne suis guère subtil ...
il a raison aussi sur la "citation" de Voltaire. excellent article sur le sujet ici : http://www.rue89.com/hoax/2011/04/14/arretez-avec-le-je-me-battrai-pour-vous-de-voltaire-199690
aaaaah ! ça fait du bien toutes ces critiques constructives !

loulic

Avatar de l'utilisateur

259 commentaires

#9

En fait non.

Sauf que Voltaire n'a jamais écrit cette phrase. Elle est de Evelyn Hall et date de 1906.

Et les prises de position antérieures de la CNI ont toute leur importance justement.

ide-pasblonde

Avatar de l'utilisateur

13 commentaires

#8

...

Voltaire a dit : je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous puissiez le dire. Et bien je pense avoir lu sur ce site, gratuitement d'ailleurs, des avis parfois différent, des points de vue complémentaires ou opposés, ce qui me laisse la possibilité de me faire ma propre opinion de façon libre et éclairée. Si la CNI fait une enquête sur le stress, peu importe que ce soit avant des élections professionnelles, peu importe que la CNI soit pro ou anti ordre. C'est cette enquête qui m'intéresse et ce qu'il est possible d'en faire pour améliorer les choses.

loulic

Avatar de l'utilisateur

259 commentaires

#7

@ rhazgultraka

On peut lire infirmiers.com, trouver que le site est quand même un interface de qualité et un bon outil pour la profession.

Mais ça n'empeche pas d'avoir des opinions différentes de Mme Fabergas. Ca n'empeche pas non plus d'avoir une opinion divergente de sa ligne éditoriale.

Infirmiers.com est pro ordre et c'est leur droit. Les "centaines de milliers de lecteurs" sont ils pro ordre ? Ou ont ils le droit d'avoir une opinion propre ?

Ou alors ce genre de subtilité est trop compliqué pour vous : je lis infirmiers.com donc je suis toujours d'accord avec ce qui y est écrit. Ca va, c'est plus simple comme ça ?

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#6

...

un monopole ne se construit pas que sur la qualité, rhazgultraka, ou alors chez Disney, pour vous paraphraser.

rhazgultraka

Avatar de l'utilisateur

13 commentaires

#5

curieux ...

tellement en décalage qu'on se demande bien pourquoi ils sont quelques centaines de milliers à le lire ... à moins qu'ils cherchent désespéremment à vous lire, Loulic ?

loulic

Avatar de l'utilisateur

259 commentaires

#4

suspicion ?

Non, pas de suspicion. Infirmiers.com est un site commercial et orienté. C'est tout.

C'est normal qu'il défende ses intérêts qui sont avant tout pécuniers. C'est votre gagne pain.

Et il est logique que des infirmiers réequilibrent la ligne éditoriale de votre site souvent en décalage complet d'avec la profession.

Norma Colle

Avatar de l'utilisateur

86 commentaires

#3

mme Fabregas répond...parfois!

"pourquoi tant de suspicion?"

Ah enfin,je constate que vous lisez les commentaires ...enfin certains...

D'autres restent sans réponse:
https://www.infirmiers.com/forum/infirmiers-com-et-immaturite-t112441-30.html?hilit=fabregas#p2348049

Bernadette Fabregas

Avatar de l'utilisateur

264 commentaires

#2

Une information équitable...

Merci de votre commentaire mais je vous rappelle que nous avons également publié les résultats de l'enquête réalisée par la CFDT-Santé Sociaux sur les conditions de travail à l'hôpital. Voici le lien : https://www.infirmiers.com/actualites/actualites/hopital-public-la-cfdt-alerte-sur-les-conditions-de-travail-des-soignants.html Pourquoi toujours tant de suspicion ? Bien à vous

Norma Colle

Avatar de l'utilisateur

86 commentaires

#1

publicité pré-électorale?

La CNI a vraiment besoin de redorer son blason de syndicat pro-ordre!!!

La CNI a réalisé une enquête minimaliste sur le stress et le fait savoir pour probablement récupérer des brebis!

Une autre enquête syndicale sur les conditions de travail des agents soignants en établissements publics(492) a été réalisée sur 38 455 réponses....
https://www.infirmiers.com/forum/enquete-conditions-de-travail-cfdt-sante-sociaux-t109945.html