INFOS ET ACTUALITES

Espérance de vie : la France bien placée

Une très vaste étude sur le poids des maladies dans le monde montre, qu'en 2013, la France était le septième pays sur 188 en termes d'espérance de vie, et que dans l'Hexagone l'espérance de vie a augmenté de plus de cinq ans chez les hommes et près de quatre ans chez les femmes entre 1990 et 2013.

personnes âgées assises sur un banc

Si l'on considère l'espérance de vie en bonne santé, on a gagné 5,4 ans.

Les données de la Global Burden of Disease Study 2013 (GBD 2013) sont publiées par le Lancet. Cette énorme somme d'informations fournit des chiffres sur l'espérance de vie globale, l'espérance de vie en bonne santé, les années de vie avec une incapacité, les années de vie perdues à cause d'une maladie, pour 188 pays et pour de nombreuses maladies. En France, l'espérance de vie s'élevait à 73,04 ans pour les hommes et 81,21 ans pour les femmes en 1990. Elle a augmenté à respectivement 78,38 ans et 84,91 ans en 2013. L'espérance de vie en bonne santé est passée dans la même période de 64 ans à 68,43 chez les hommes et de 69,64 ans à 72,32 ans chez les femmes. Une comparaison des espérances de vie (pour les deux sexes) en 2013 place le Japon en tête, suivi de Singapour, Andorre, l'Islande, Chypre, Israël et de la France. Complètent le "top ten": l'Italie, la Corée du Sud et le Canada.

Bien qu'il existe d'importantes différences entre les pays en termes d'espérance de vie, celle-ci a augmenté dans la grande majorité des cas. En moyenne, dans le monde la population a gagné en 23 ans 6,2 ans. Si l'on considère l'espérance de vie en bonne santé, on a gagné 5,4 ans. Dans la grande majorité des pays, l'espérance de vie en bonne santé a moins augmenté que l'espérance de vie totale, note-t-on. Globalement dans le monde, le nombre d'années perdues en raison d'un décès ou d'une incapacité est resté stable. Il a toutefois augmenté pour certaines maladie (cardiovasculaires, cancer, dengue, leishmaniose..) et diminué pour la majorité des autres. Les 10 maladies qui sont dans le monde les principales causes de perte d'années de vie en bonne santé sont les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires basses, les accidents vasculaires cérébraux (AVC), les douleurs lombaires et cervicales, les accidents de la route, les maladies donnant des diarrhées, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), les complications néonatales, le VIH/sida et le paludisme.

De façon prévisible, par rapport aux pays en développement, les pays développés sont associés à une baisse des années de vie perdues mais une augmentation des années de vie passées avec une incapacité, liées particulièrement aux maladies musculosquelettiques, neurologiques et mentales.

• The Lancet, publication en ligne du 27 août 2015

Publicité

Commentaires (0)