INFOS ET ACTUALITES

Etablissements hospitaliers: un taux d'absentéisme de 13% en 2014

Cet article fait partie du dossier:

Fonction Publique

    Suivant

Le taux d'absentéisme dans les établissements hospitaliers a atteint près de 13% en 2014, tiré notamment par les accidents du travail, d'après une étude réalisée par Sofaxis rendue publique mardi.

Feuilles de soin

Les arrêts pour accident du travail ont augmenté de 21% en 5 ans.

Les résultats de cette étude figurent dans l'édition 2015 du panorama du risque, établi par la société d'assurance mutuelle Sham. La société Sofaxis, spécialisée dans la gestion des risques statutaires de la fonction publique hospitalière et territoriale, a été reprise en 2013 par un consortium incluant des mutuelles de la fonction publique conduit par Sham, rappelle-­t­-on.

Un nombre important de congé de maladie ordinaire

Selon l'étude réalisée sur 140 000 agents, le taux d'absentéisme (qui rapporte le nombre moyen d'agents absents) s'est établi à 12,9% en 2014. La maladie ordinaire est la cause la plus importante (45%). Suivent la longue maladie ou longue durée (30%) puis la maternité (13%). L'accident du travail complète l'ensemble avec 12%. "Avec une croissance de 19% toutes natures confondues, le taux d'absentéisme global affiche une hausse régulière depuis cinq ans", observent les auteurs.

Ils précisent que ce sont les arrêts pour accident du travail qui connaissent l'augmentation la plus importante, avec +21% en cinq ans. Les accidents du travail ne sont pas forcément plus nombreux mais leur durée moyenne d'arrêt est chaque année un peu plus longue, soulignent-­ils. La tendance est également à la hausse en maladie mais de façon plus mesurée (+14% depuis 2009). Les auteurs relèvent de moins en moins de congés maternité, du fait sans doute de l'augmentation de l'âge moyen des actifs hospitaliers.

Une moyenne de 40 jours d'absence par agent en 2014

Globalement, le nombre de jours d'absence par agent employé a progressé de 14% pour atteindre 40 jours en 2014. L'étude montre aussi que pour 100 agents employés, vous aurez 72 arrêts, la maladie ordinaire étant largement prépondérante, et qu'au moins un agent sur deux s'arrêtera au moins une fois dans l'année, a souligné Dominique Godet, directeur général de Sham, mardi lors d'une conférence de presse pour présenter l'édition 2015 du panorama du risque. Il a précisé que l'objectif de Sham et de Sofaxis était de mettre à disposition des établissements ces différentes données et de les accompagner à travers des assurances mais aussi des services, des formations et des informations pour prévenir les arrêts. Sham apporte en parallèle un soutien psychologique aux agents qui ont été en arrêt à la suite d'une agression verbale ou physique pour leur permettre un retour au travail à la fois plus rapide et dans de bonnes conditions.

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (2)

GabiF

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

Absentéisme et démotivation

Merci pour cet article très intéressant. Sur almacg.com, j'ai lu qu'en 2013, les secteurs qui affichaient le plus fort taux d'absentéisme étaient : le transport, avec 6,76 %, soit 24,7 jours d'absence en moyenne, suivi par le secteur de la santé, avec 5,9 %.
En 2014, l'absentéisme dans les entreprises du secteur privé ont augmenté de 7,3 %, en atteignant un niveau de 4,59 %, soit 16,7 jours par salarié. Un fait intéressant: les hommes sont absents plus souvent, mais moins longtemps que les femmes. En ce qui concerne les coûts à l'origine de l'absentéisme, ils montent à 60 milliards d'euros ! Une somme comprenant les coûts directs (frais de remplacement, la perte de valeur ajoutée et le maintien des salaires) et indirects (prévoyance, cotisations Accident du travail et maladie professionnelle, prévention). 53 % des personnes interrogées expliquent que les causes principales d'absentéisme sont: l'état de santé et les raisons familiales. Or il faut assi mentionner le manque de reconnaissance et d'organisation et de soutien. (source : 7ème baromètre par Alma Consulting Group)

anne.L57

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#1

Congé maternité

Il ne faut pas s'étonner de la diminution des congés maternité quand lors d'un entretient d'embauche une RH d'un hôpital publique vous dit "je ne vous embaucherai pas car: 1°Vous avez 25 ans, 2°Vous êtes jeunes mariée, donc dans moins d'un an vous serais enceinte"