INFOS ET ACTUALITES

Fin de vie - Entre décision médicale et de justice...

Cet article fait partie du dossier :

Soins palliatifs

    Précédent Suivant

Le chef du service de médecine palliative du CHU de Reims, le Dr Eric Kariger, s'est dit favorable à ce que l'établissement conteste devant le Conseil d'Etat la décision du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne qui s'est opposé le 16 janvier 2014, pour la seconde fois, à l'arrêt de l'alimentation de Vincent Lambert, dans le coma depuis 2008.

perfusion

La justice interdit l'arrêt des soins de Vincent Lambert et relance le débat autour de la loi Léonetti

Ancien infirmier psychiatrique, cette homme de 38 ans avait été victime d'un accident de la route. Tétraplégique, il est hospitalisé au CHU de Reims et se trouve en état de coma pauci-relationnel, rappelle-t-on.

Saisi en référé par une partie de la famille de Vincent Lambert, le collège de juges a estimé que son cas entre bien dans le cadre de la loi Leonetti de 2005 sur la fin de vie, mais a objecté que le contenu de sa volonté ne pouvait être déterminé avec un degré de certitude suffisant. Il a estimé que la poursuite du traitement n'était ni inutile, ni disproportionnée et n'avait pas pour objectif le seul maintien artificiel de la vie.

Joint par l'APM vers 17 heures le jeudi 16 janvier 2014, le neveu du patient, François Lambert, favorable à l'arrêt de traitement, a déclaré qu'il comptait, "a priori", contester le jugement devant le Conseil d'Etat. Il a rapporté que le CHU de Reims, où son oncle est hospitalisé, semble vouloir faire de même. Vers 16 heures, le CHU a organisé une conférence de presse. La direction ne s'y est pas exprimée, laissant la parole au Dr Kariger, a expliqué l'établissement à l'APM. Sa...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)