INFOS ET ACTUALITES

Focus sur l’utilisation des nouveaux anticoagulants oraux

Les anticoagulants oraux sont autorisés dans le traitement et la prévention d’accidents thrombo-emboliques. Ils sont indispensables et sauvent de nombreuses vies, les pathologies qu’ils préviennent mettant souvent en jeu le pronostic vital. Leur prescription doit toutefois respecter le cadre strict de leur AMM du fait principalement du risque hémorragique inhérent à ces produits. De nouveaux anticoagulants oraux (NACO) sont apparus sur le marché depuis 5 ans et font l’objet d’un suivi renforcé de leur sécurité d’emploi en France et en Europe. L’ANSM, la CNAMTS et la HAS sont mobilisées, en lien avec le Ministère de la santé, pour sécuriser l’utilisation des NACO en assurant un suivi renforcé, en partageant l’information disponible avec les professionnels de santé et les patients et en leur rappelant les bonnes pratiques d’utilisation et les recommandations strictes de sécurité d’emploi de ces produits.

Communiqué de la Haute Autorité de Santé – 27 novembre 2013

sang anticoagulants

Quatre pour cent de la population française reçoit chaque année des anticoagulants

Les médicaments anticoagulants oraux comprennent les antivitamines K (AVK) et de nouveaux anticoagulants non-antivitamine K (NACO). Indispensables pour le traitement et la prévention des événements thrombo-emboliques, ils représentent un enjeu de santé publique majeur du fait des pathologies qu’ils induisent et de leurs conséquences potentielles sur le plan médical, social et économique. Quatre pour cent de la population française reçoit ainsi chaque année des anticoagulants.

De nouveaux anticoagulants oraux (NACO) sont arrivés sur le marché en France à partir de 2008 - Pradaxa (dabigatran), Xarelto (rivaroxaban) et Eliquis (apixaban) -. Les indications, limitées en premier lieu à la prévention du risque de maladie thrombo-embolique veineuse dans les suites d’une chirurgie orthopédique, ont été élargies en 2012 à la prévention d’accidents thrombo-emboliques, notamment aux accidents vasculaires cérébraux (AVC) chez les patients adultes avec fibrillation...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)