INFOS ET ACTUALITES

Les Français souhaitent plus de prévention

par .

Quelles perceptions les Français ont-ils vis-à-vis de leur système de santé et quelles solutions plébiscitées pour l'améliorer ?

patient prise de tension artérielle

La prévention, un réel axe d'amélioration du système de santé pour les Français

En mars 2014, le cabinet Deloitte a dévoilé les résultats de son enquête « Système de santé : les maux et remèdes plébiscités »1. Ainsi, pour neuf Français sur dix, il est essentiel de limiter les dépassements d'honoraires. De plus, 88 % des personnes interrogées considèrent que la mise en place de structures de proximité regroupant plusieurs professionnels est importante. La coordination des acteurs est l'orientation portée par les pouvoirs publics la plus importante pour 93 % des sondés et 62 % des Français ne constatent pas d'évolution dans ce domaine.

En matière d'actions de prévention, 87 % des personnes interrogées estiment qu'il est important de les développer davantage. Elles permettent en effet pour 92 % des Français de retarder l'entrée dans la dépendance. La prévention offre également un bénéfice concret puisque 57 % des sondés constatent une amélioration de leur santé à la suite de l'application d'une action de prévention. De plus, neuf Français sur dix estiment qu'elle peut contribuer à réduire le déficit de l'assurance maladie.

L'étude s'est aussi intéressée à l'e-santé. Les résultats montrent que pour 82 % des Français, la e-santé améliorerait la coordination des professionnels de santé. Autre avantage évoqué par 76 % des sondés : un meilleur suivi des indicateurs biologiques de santé. De plus, la e-santé limiterait les coûts liés au transport sanitaire et aux déplacements des patients pour 76 % des personnes interrogées. Plus globalement, l'e-santé donne un accès aux soins aux populations mal desservies et améliore l'efficacité, la qualité et la sécurité du système de santé. Malgré un réel engouement pour la e-santé, des craintes subsistent, notamment sur la confidentialité des données personnelles pour 43 % des Français et sur les risques de problèmes techniques ou d'erreurs pour 40 % des personnes.

En matière d'actions de prévention, 87 % des personnes interrogées estiment qu'il est important de les développer davantage

Cinq axes stratégiques à mettre en œuvre

A partir de ces données, cinq recommandations stratégiques à mettre en œuvre sur le secteur santé ont été émises :

  • favoriser la maîtrise du budget santé et l'accessibilité aux soins ;
  • assurer une meilleure efficience de la coordination des acteurs, du premier recours, de l'action sanitaire et du médico-social grâce à une refonte du parcours santé ;
  • renforcer et rendre plus visible la prévention santé pour mieux gérer les risques ;
  • proposer des services innovants et à forte valeur ajoutée pour le patient : l'e-santé à la traîne en matière d'usage ;
  • répondre aux enjeux de l'Accord National Interprofessionnel (ANI) grâce à la supplémentaire santé.

Ces recommandations ne sont pas sans rappeler les orientations de la Stratégie Nationale de Santé (SNS) présentée le 23 septembre 2013 par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé :

  • miser sur la prévention ;
  • organiser les soins autour des usagers et en garantir l'égal accès ;
  • renforcer l'information et les droits des patients

Force est de constater que la prévention semble faire consensus et se présente comme un véritable levier d'amélioration du système de santé pour tous les acteurs...

Note

  1. Questionnaire administré du 27 janvier au 3 février 2014 auprès d'un échantillon de 2 000 répondants représentatifs.
Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE  Rédactrice Infirmiers.com  aurelie.trentesse@infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)