INFOS ET ACTUALITES

"Grande conférence" : des avancées pour les infirmiers mais des attentes demeurent

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Des syndicats de kinésithérapeutes, d'infirmiers libéraux et d'étudiants se sont félicités le 12 février 2016, dans des communiqués, d'avoir été "entendus" par le gouvernement lors de la "grande conférence de la santé", tout en prévenant qu'ils surveilleraient l'application des mesures promises. Les infirmiers de bloc opératoire demeurent quant à eux dans l'expectative...

hôpital couloir soignants

Les infirmiers sont globalement satisfaits des mesures annoncées par Manuel Valls à l'issue de la grande conférence de la santé mais des attentes demeurent.

A l'issue de la conférence, le jeudi 11 février 2016, le Premier ministre, Manuel Valls, a présenté 22 mesures concernant la formation et l'exercice des professionnel de santé.

L'ordre des kinésithérapeutes et la Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) ont salué l'annonce d'engagements demandés par la profession. La FFMKR relève une avancée importante, estimant que ces mesures vont conduire à l'universitarisation totale de la formation en masso-kinésithérapie pour obtenir l'intégration dans le processus licence-master-doctorat (LMD). Outre l'alignement des bourses sur celles des étudiants de droit commun et le déploiement d'une offre publique de formation au niveau régional, c'est aussi le renforcement des passerelles entrantes en deuxième ou troisième année [de médecine] pour les professions de santé qui doit être mis en place, se réjouit le syndicat. Une étape a également été franchie dans le sens d'un meilleur exercice professionnel tout au long de la vie, la prévention des risques bio-psycho-sociaux est prévue, au même titre que le développement des pratiques avancées et le décloisonnement hôpital-ville avec la promotion de l'exercice mixte, observe la FFMKR. Elle s'interroge cependant sur la mise en application dans les faits.

L'ordre des masseurs-kinésithérapeutes se réjouit des mêmes mesures. Il considère que le Premier ministre a tracé une feuille de route qui va dans le sens des engagements de l'ordre pour faire de la kinésithérapie une science médicale à part entière. Du côté des infirmiers Bilan des 22 mesures de la feuille de route de la Grande Conférence de Santé du 11 février 2016 : deux étaient très attendues, deux autres sont à surveiller de près, et deux gros...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

binoute1

Avatar de l'utilisateur

603 commentaires

#1

qui pourra me renseigner ?

donc pour les ide qui en font plus de soins, quelle évolution sera possible car les pratiques avancées, si je ne m'abuse, ne seront que dans les soins ?