INFOS ET ACTUALITES

Grippe A : niveau d'alerte 6

Cet article fait partie du dossier :

Grippe

    Précédent Suivant
actualité santéL'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé jeudi avoir relevé le niveau d'alerte de la grippe A(H1N1) à 6, le maximum, déclarant ainsi l'état de pandémie, à l'issue d'une réunion du comité d'experts. "Cela signifie que le monde va connaître dans les tout prochains jours sa première pandémie de grippe du 21ème siècle", a indiqué la directrice générale, le Dr Margaret Chan, lors d'une conférence de presse.

Le passage au niveau 6 correspond à une propagation géographique du virus mais ne donne pas d'indications sur le niveau de sévérité. Cette phase "ne veut pas nécessairement dire que nous allons voir un virus plus dangereux ou voir plus de personnes tomber sévèrement malades ou mourir".

L'OMS considère que la pandémie est globalement modérée mais la phase d'alerte peut être très différente au niveau national selon la vulnérabilité des populations et du système de santé, a-t-elle ajouté.

L'OMS ne recommande pas à ses Etats membres de fermer leurs frontières. Le Dr Chan a aussi considéré qu'il ne devrait pas non plus y avoir de restrictions aux mouvements de populations, de biens et de services.

Dans une note à ses équipes, elle a fait savoir que l'agence passe d'un état d'urgence à une réponse à long terme au virus.

Concernant la production de vaccins, le Dr Chan a précisé que les pays de l'hémisphère Sud passaient bientôt en hiver et que ceux qui avaient une politique de vaccination avaient achevé les injections pour la grippe saisonnière.

Les fabricants produisent à présent des vaccins contre la grippe saisonnière destinés aux pays de l'hémisphère Nord pour l'hiver prochain.

La phase 6 se caractérise par des flambées à l'échelon communautaire dans au moins un pays d'une autre région de l'OMS en plus des critères définis à la phase 5 qui, elle, se caractérise par une propagation interhumaine du virus dans au moins deux pays d'une région de l'OMS.

Le passage au niveau 5 d'alerte pandémique, fin avril, constituait le signal d'une pandémie imminente, donc de la nécessité de finaliser l'organisation, la diffusion et la mise en oeuvre des mesures d'atténuation prévues, rappelle l'OMS sur son site internet.

L'épidémie de grippe A(H1N1) est apparue en avril au Mexique et aux Etats-Unis, avant de se propager rapidement. Mercredi, l'OMS avait recensé 27.737 cas dont 141 décès dans 74 pays.

La France, qui comptait mercredi 73 cas (dont huit secondaires), réunit une cellule interministérielle de crise vendredi matin pour déterminer les mesures à prendre après la décision de l'OMS de passer au niveau 6 d'alerte pandémique (cf dépêche CDMFB003).

La dernière pandémie grippale a eu lieu en 1968.



Consultez le dossier spécial
Dossier spécial grippe A H1N1

Retour au sommaire du dossier Grippe

Commentaires (0)