INFOS ET ACTUALITES

Grippe A(H1N1) : début de la campagne de vaccination

Cet article fait partie du dossier :

Grippe

    Précédent Suivant

La campagne de vaccination contre la grippe A(H1N1) pour la population commencera "après les vacances de la Toussaint dans l'ordre de priorité défini par le Premier ministre", François Fillon, a indiqué lundi le Ministère de la Santé à Reuters.

Les vacances de la Toussaint se terminent le jeudi 5 novembre, note-t-on.

Les premiers groupes de population qui pourront se faire vacciner en priorité sont les femmes enceintes à partir du deuxième trimestre de grossesse, l'entourage des nourrissons âgés de moins de 6 mois (famille et personnes assurant la garde de ces nourrissons), les enfants âgés de 6 à 23 mois révolus avec des facteurs de risque (atteints de pathologies chroniques sévères), rappelle-t-on.

La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, organise mardi matin une conférence de presse pour annoncer le lancement cette semaine de la campagne de vaccination contre la grippe A(H1N1) dans les établissements de santé, puis se rendra à midi à l'hôpital Necker-Enfants malades (Paris, AP-HP).

Interrogé dimanche soir par l'APM, le Pr Pierre Carli, président du comité consultatif médical (CCM) de l'hôpital Necker, a indiqué qu'il prévoyait un taux de vaccination important dans son établissement, rappelle-t-on.

Les personnels de santé incités à se faire vacciner en priorité sont ceux travaillant en réanimation néonatale et pédiatrique, puis les personnels médicaux, paramédicaux et aides-soignants des établissements de santé ainsi que les médecins et infirmiers du secteur ambulatoire exposés à des patients grippés ou en contact avec des patients porteurs de facteurs de risque, rappelle-t-on.

Début de la campagne le lundi 26 octobre au CHU de Bordeaux

Dans un communiqué diffusé lundi, le CHU de Bordeaux indique que la vaccination volontaire de ses professionnels débutera le lundi 26 octobre afin de respecter le délai de 21 jours entre les vaccinations de la grippe saisonnière et de la grippe A(H1N1) et qu'elle s'échelonnera sur plusieurs semaines.

Les doses vaccinales (Pandemrix*, GlaxoSmithKline, avec adjuvant) nécessaires au commencement de la campagne ainsi que le matériel pour l'injection ont été reçus la semaine dernière dans l'établissement de santé.

Après les professionnels exerçant en réanimation pédiatrique et en néonatalogie, un ordre de priorité a été établi pour la poursuite de la vaccination par cercles concentriques. Les critères sont le fait d'exercer dans un service exposant au risque de grippe (urgences adultes et pédiatriques, maladies infectieuses, réanimation) ou dans un service prenant en charge des patients à risque vis-à-vis du virus grippal (par exemple, pédiatrie, maternité...).

L'organisation de la vaccination est déléguée au service médecine du travail. Ce service assurera avec le service d'hygiène hospitalière et le service de maladies infectieuses des séances d'information auprès des professionnels de santé pour favoriser l'adhésion à la vaccination.

Les vaccinations sont organisées dans les services de médecine du travail des trois groupes hospitaliers du CHU, puis si c'est nécessaire, par la mise en place de vaccinations par équipes mobiles (infirmières diplômées d'Etat (IDE), médecins) pour certains secteurs spécifiques (blocs opératoires par exemple).

Paris, 20 octobre 2009 (APM)

Retour au sommaire du dossier Grippe

Commentaires (0)