INFOS ET ACTUALITES

Grippe A(H1N1): premier foyer en France chez des collégiens près de Toulouse

Cet article fait partie du dossier :

Grippe

    Précédent Suivant

Des cas groupés de grippe A(H1N1) ont été rapportés près de Toulouse chez des collégiens qui n'ont pas voyagé récemment ni été en contact avec des personnes ayant voyagé, a annoncé dimanche la préfecture de Haute-Garonne.


Le bilan de dimanche fait état de sept cas confirmés d'une même classe de sixième d'un collège de Quint-Fonsegrives, à l'Est de Toulouse. Contactée lundi matin par l'APM, la préfecture n'était pas en mesure d'actualiser le nombre de cas, sachant que des analyses étaient en cours pour d'autres élèves.

Il s'agit du premier foyer de grippe A en France. Le dernier bilan de vendredi de l'Institut de veille sanitaire (InVS) fait état de 80 cas confirmés en France, dont 68 importés et 12 secondaires (n'ayant pas voyagé, mais liés à des cas importés).

Au total, 11 collégiens de cette classe et un de leurs professeurs ont été hospitalisés samedi. Ces élèves présentent les mêmes symptômes grippaux mais aucun d'entre eux n'a voyagé récemment ou a été en contact avec des personnes ayant voyagé, a précisé Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc, sous-préfet de Haute-Garonne, au cours d'une conférence de presse organisée dimanche à la préfecture.

L'origine de la contamination est encore inconnue, indique la préfecture dans un communiqué daté de dimanche.

"On va demander aux enfants et aux parents de faire attention à se laver les mains, on va leur recommander de porter un masque le temps que la situation s'éclaircisse", a ajouté Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc.

Le collège restera fermé jusqu'à mercredi soir. L'ensemble des familles des enfants qui y sont scolarisés feront l'objet d'un suivi médical, a ajouté le sous-préfet.

Dans son communiqué de dimanche, disponible sur son site internet, la préfecture indique que "15 enfants ont fait l'objet de prélèvements à cette heure-ci. Les deux premiers positifs sont suivis de cinq autres cas avérés. Pour 17 autres enfants, les prélèvements sont en cours au collège. Tous sont dans un état satisfaisant".

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé jeudi de passer son degré d'alerte au niveau maximal de 6, déclarant l'état de pandémie mondiale. La France a annoncé vendredi sa décision de maintenir le sien à 5A.

PREMIER DECES EN EUROPE, EN ECOSSE

L'Europe a enregistré dimanche son premier cas mortel de grippe A(H1N1) après le décès d'un malade en Ecosse.

"Nous sommes en mesure de confirmer que l'un des patients hospitalisés, chez qui la présence du virus H1N1 avait été confirmée, est mort aujourd'hui", a annoncé le gouvernement écossais dans un communiqué, soulignant que le malade souffrait d'autres affections.

Le ministre écossais de la santé Nicola Sturgeon a tenu à souligner que "la grande majorité des personnes qui ont contracté le H1N1 présentent des symptômes relativement bénins".

Dimanche soir, l'Ecosse recensait 498 cas confirmés de grippe A (H1N1). Avec 1.261 cas avérés, le Royaume-Uni est le pays européen le plus touché.

La plupart des décès dus à cette grippe ont eu lieu au Mexique où est apparue en avril l'épidémie.

Le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), daté de vendredi, fait état de 29.669 cas dans 74 pays, y compris 145 décès (108 au Mexique, 27 aux Etats-Unis, 2 au Chili, 4 au Canada, 1 en Colombie, 1 au Costa Rica, 1 en République dominicaine, 1 au Guatemala).

 

Retour au sommaire du dossier Grippe

Commentaires (0)