INFOS ET ACTUALITES

Grippe : réquisition des infirmières libérales

Cet article fait partie du dossier :

Grippe

    Précédent Suivant

requisition-infirmier-liberauxL'Organisation nationale des syndicats d'infirmiers libéraux (Onsil) réagis face aux réquisitions d'infirmiers libéraux prévues dans le cadre de la campagne de vaccination contre la grippe A

COMMUNIQUE DE PRESSE de l'ONSIL

La réquisition des infirmières libérales à l’encontre de la continuité des soins et de la logique sanitaire !

Face à la désaffection massive des volontaires et après le flot des réquisitions des élèves infirmiers, des étudiants en médecine et des médecins généralistes, les infirmiers libéraux vont être à leur tour réquisitionnés.

Malgré les diverses menaces et chantages faits à ces professionnels, faute d’obtenir leur plein consentement à une vaccination qui tourne au fiasco, il est question d’imposer aux infirmiers libéraux de rallier les centres de vaccination par réquisition, sans tenir compte du particularisme de leur exercice, de l’obligation de la continuité des soins à domicile et même sans qu’ils soient eux même vaccinés, à l’encontre de l’annexe 7 de la circulaire Bachelot du 24/8/09 : « toute équipe de vaccination devra s’auto-vacciner lors de sa première vacation » et au-delà, de toute logique sanitaire. A ce jour, même si les arrêtés préfectoraux de réquisitions de locaux et de personnels sont prêts, pas
encore d’action concrète.

Conscients du fait qu’il est légalement impossible de refuser une réquisition, nous demandons toutefois aux infirmiers libéraux d’attendre que les autorités viennent les chercher chez leurs patients et de faire constater qu’ils sont dans l’impossibilité d’assurer leur obligation de continuité des soins. Nous constatons qu’une fois de plus le Ministère de la santé qui nous a auditionnés sur ce problème, n’a pas écouté les professionnels de terrain.

Nous le déplorons, mais pour une fois ce n’est pas nous qui en subiront les conséquences, mais bel et bien la Ministre, qui va se heurter à un immense flop sanitaire.

Nous souhaitons que cela incite nos tutelles à tenir compte de nos demandes et propositions à l’avenir et qu’ils prennent enfin conscience qu’en écoutant ceux qui savent, notre système de santé se
porterait mieux.

Le Président de l'NONSIL
Jean-Michel ELVIRA

Site :
http://www.onsil.fr - E-mail : onsil@wanadoo.fr

Publié sur infirmiers.com le 11/11/2009

Retour au sommaire du dossier Grippe

Publicité

Commentaires (0)