INFOS ET ACTUALITES

Hémochromatose : de l'intérêt de la dépister tôt

par .

Du 2 au 7 juin 2014, l'association hémochromatose France organise la 11ème semaine nationale de sensibilisation à l'hémochromatose. L'occasion de faire le point sur cette pathologie génétique qui peut s'avérer mortelle si elle n'est pas traitée à temps.

hemochromatose

Le traitement de l'hémochromatose s'appuie sur les saignées

Chaque année, l'association hémochromatose France sensibilise, durant une semaine, le grand public à cette maladie génétique. Ainsi, la période du 2 au 7 juin 2014 est consacrée au dépistage de l'hémochromatose. L'association rappelle à cet effet que cette pathologie touche un Français sur trois cent , soit 200 000 patients et chaque année en France, deux mille personnes atteintes en meurent. Pourtant, un simple dépistage entre 20 et 35 ans pourrait limiter les dégâts. En effet, un traitement accessible, la saignée, permet la disparition de la plupart des symptômes ainsi qu'une espérance de vie normale.

Un diagnostic précoce pour éviter les complications

L'hémochromatose est due à une absorption excessive du fer provenant des aliments au niveau du tube digestif ce qui engendre une accumulation de fer dans tous les organes. Il est nécessaire que le diagnostic de la maladie se fasse le plus tôt possible, entre 20 et 35 ans, car plus le patient sera âgé, plus il aura accumulé de grandes quantités de fer. Chez le sujet jeune, l'hémochromatose peut se caractériser par :de la fatigue permanente ; des douleurs articulaires, surtout des deuxièmes et...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)