INFOS ET ACTUALITES

Hôpital: la hausse des départs s'est poursuivie en 2008

La hausse des départs des hôpitaux s'est poursuivie en 2008, de manière plus forte que les recrutements, selon la synthèse annuelle des données sociales hospitalières publiées par la direction générale de l'offre de soins (DGOS).

Ces données sont le résultat de l'enquête que la DGOS a réalisée grâce à un questionnaire en ligne sur internet, auprès d'un échantillon de 140 établissements publics de plus de 300 agents.

Le document de 145 pages qui en résulte, d'une part, sert d'outil d'auto-évaluation pour les établissements et, d'autre part, fournit à la DGOS des données "fiables" sur la structure du personnel, sa mobilité, ses absences, sa rémunération, ses conditions de travail et ses dépenses de formation, explique le ministère dans l'avant-propos.

Globalement, la répartition du personnel entre les différentes filières est restée "stable" en 2008, avec deux tiers de personnels soignants et éducatifs, 10,7% de personnels techniques, 10,9% d'administratifs, 4,9% de médico-techniques et 8,2% de personnels médicaux, indiquent les auteurs en introduction.

Mais si le taux de recrutements était de nouveau en hausse (+8,3%), le taux de départs a continué également à croître (+9,2%).

Ce déséquilibre négatif entre départs et recrutements qui existait déjà en 2007 s'est accru en 2008, observent les auteurs du rapport.

En procédant à une analyse par catégorie de personnels, le ministère note une baisse du taux de départs parmi le personnel médical et une stabilité du taux de recrutement, conduisant même à un accroissement du solde positif entre les taux de recrutement et de départs. Mais ce constat dépend des statuts, souligne-t-il.

Les recrutements n'ont pas compensé les départs des praticiens hospitaliers, qu'ils soient à temps plein ou à temps partiel. En revanche, le non-renouvellement des praticiens hospitaliers et hospitalo-universitaires a été compensé par de forts recrutements des assistants associés aux hôpitaux et des praticiens attachés associés, indique le ministère qui conclut à une "modification importante des statuts".

S'agissant du personnel non médical, la plus forte proportion de départs que de recrutements est constatée dans toutes les catégories, cette tendance s'étant même accentuée en 2008.

Le ministère précise qu'en 2008, les départs à la retraite représentaient "la première cause de départ du personnel" (34% des départs), ce motif ne cessant d'augmenter depuis 2004. Venaient ensuite les fins de contrat des personnels non titulaires (17%), les mises en disponibilité (15%), les départs vers un autre hôpital (14%) et les démissions (9%).

Le poids des départs en retraite était surtout important au sein du personnel non médical (38% des départs).Chez le personnel médical, les départs se sont surtout concrétisés par des démissions (22%) et des fins de contrat (46%).Interrogée en mars par l'APM, la directrice de la DGOS, Annie Podeur, avait indiqué que les données de 2009 n'étaient pas encore disponibles mais avaient fourni quelques tendances.Synthèse annuelle des données sociales hospitalières

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)