INFOS ET ACTUALITES

Humaniser la réanimation en informant les usagers

video reanimation macsf

Les équipes médicale et paramédicale du service de réanimation du Centre hospitalier d’Avranches-Granville ont réalisé, avec le soutien de la Fondation MACSF, 9 petits films pédagogiques sur leur service. La finalité de cette production, regroupée sur un DVD, est de servir « d’outil » pour l’équipe soignante dans son travail de soutien et d’accompagnement des patients et de leurs familles qui vivent le plus souvent l’expérience de la réanimation de façon traumatisante.

Diffusés dans la salle d’attente du service de réanimation, les films de quelques minutes chacun permettent en effet de mieux appréhender le fonctionnement et les enjeux de la réanimation tout en apportant des réponses aux questionnements les plus fréquents des familles, mais aussi des patients, et notamment :

  • pourquoi et comment est-on orienté dans un service de réanimation ?
  • comment se compose une équipe de réanimation dans un centre hospitalier ?
  • comment sont organisés une chambre et un service de réanimation ?
  • comment gérer la douleur, la fin de vie ?

L’idée soutenue par ce travail très pédagogique au travers des explications et des témoignages des médecins, des infirmières, des familles et des patients eux-mêmes après un passage en réanimation est d’humaniser cet environnement très anxiogène, en décryptant ce qui le constitue et l’organise. Les informations et les explications données sont les suivantes :

  • c’est l’état clinique d’un patient qui justifie son admission en réanimation dont la vocation essentielle est d’« assurer la survie et donner un diagnostic » mais aussi de prendre en charge le patient dans toutes ses dimensions : physique, mais aussi sociale, culturelle, et psychologique ;
  • parce que tous les services de réanimation ne sont pas équipés de la même façon, en fonction du type d’assistance requise, certains patients pourront être pris en charge assez loin de chez eux ;
  • une équipe pluridisciplinaire travaille jour et nuit, médecins et paramédicaux sont toujours disponibles pour les patients et leurs proches ;
  • la rigueur et l’organisation sont les maîtres mots. Une journée typique de visites, de prescriptions et d’actes techniques, doit aussi pouvoir inclure la gestion de l’urgence, sans oublier la visite des familles et des proches ;
  • la douleur n’est pas une fatalité, évaluer la douleur et la traiter est une préoccupation journalière des équipes soignantes ;
  • les fins de vie en service de réanimation ont un cadre législatif, à travers la loi Léonetti d’avril 2005, qui édicte les obligations des soignants face aux droits et volonté des patients.

Comme tous les projets soutenus par la fondation MACSF depuis 2010, les films du centre hospitalier d’Avranches-Granville font l’objet d’une évaluation pour mesurer leur impact sur les bénéficiaires : les soignants qui utilisent les films comme support à leurs explications, mais aussi les patients et familles.

On peut d’ores et déjà envisager un accueil très positif de ce travail didactique, fort réussi, par une équipe de réanimation très investie dans sa mission de soigner, tout en valorisant l’accueil et l’information des usagers.

 

Comment est-on orienté dans un service de réanimation ?

Visionner sur le site de la MACSF l’ensemble des 9 films proposés

Recevoir le DVD

Avec l’aimable autorisation des équipes médicale et paramédicale du service de réanimation du Centre Hospitalier d’Avranches-Granville, ce DVD vous est offert par la Fondation MACSF. Pour recevoir le DVD « La réanimation. Pour qui, Pour quoi ? », contacter :

Fondation MACSF, Clémence Marchais, chargée de communication, par courriel clemence.marchais@macsf.fr ou par téléphone : 01 71 23 76 30 en indiquant le service de réanimation au nom duquel votre demande s’inscrit (un seul DVD par service) et en précisant par quel réseau d’information vous avez été informé de cette initiative.

Creative Commons License
Rédactrice en chef d’Infirmiers.com
bernadette.fabregas@infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)