INFOS ET ACTUALITES

VIDEO - Ils soignent mais ne se sont pas tus !

En ce 8 novembre 2016, on les aurait aimés plus nombreux, bien sûr, notamment dans le très emblématique défilé parisien. Cependant, plusieurs milliers d'infirmier(e)s de tous terrains d'exercice confondus et d'étudiant(e)s se sont mobilisés à Paris mais aussi dans de très nombreuses villes de France et dans les DOM. Selon le ministère des Affaires sociales, le taux de mobilisation sur l’ensemble des personnels hospitaliers appelés à la grève était, ce mardi, de 8% (y compris les personnels assignés) et de 12% chez les infirmiers.

Des mesures promises en faveur des infirmiers par le ministère de la Santé

Dans un communiqué de presse daté du 9 novembre 2016, le Syndicat National des Professionnels Infirmiers (SNPI) indique que la ministre présentera à la fin du mois de novembre aux infirmiers et à l'ensemble des professionnels de santé une stratégie nationale qui déclinera des actions concrètes pour améliorer la qualité de vie au travail, en concertation avec les professionnels. En revanche, aucune réponse n'a été apportée sur la prise en compte de la pénibilité et sur la problématique des plans d'économies dans les hôpitaux qui sont la cause de la souffrance au travail.

Des avancées en faveur de la profession infirmière ont toutefois été évoquées :

  • ouverture en décembre des travaux sur la pratique avancée ;
  • finalisation de la réingénierie des formations des infirmiers puériculteurs et des infirmiers de bloc opératoire. Elle doit être relancée en décembre ;
  • le Cabinet a tranché en faveur d'un master pour les IBODE et les IPDE ;
  • le décret et l'arrêté réduisant l'exercice infirmier sur la vaccination à la grippe pour les personnes âgées ou malades chroniques vont être abrogés pour permettre à l'IDE, dans le cadre de son rôle autonome, d'exercer ses compétences auprès de l'ensemble de la population, mais un médecin devra toujours avoir prescrit une première vaccination ;
  • le décret d'actes et de prescriptions des dispositifs médicaux par les infirmiers va évoluer, et la liste des dispositifs médicaux pouvant être prescrits par les infirmiers va être complétée.

Les organisations qui se sont mobilisées seront particulièrement attentives à la concrétisation de ces annonces et prévoient une nouvelle journée d'action en janvier 2017 comme piqûre de rappel.

D'une seule voix, le slogan #SoigneEtTaisToi en bannière, ils ont crié leur colère : colère de n'être pas entendu par une ministre de la Santé qui reste sourde à leur malaise, colère de voir leurs conditions de travail se dégrader au jour le jour, colère de ne plus pouvoir soigner comme ils s'étaient engagés à le faire, colère d'être ignorés et malmenés alors que leur lassitude ne trouve aucun écho.

Il semble que malgré l'appel à manifester, historiquement unitaire et très partagé sur les réseaux sociaux - deux appels distincts cependant : celui de 18 associations et syndicats professionnels infirmiers et celui de l'intersyndicale FO-CGT-SUD de la fonction publique hospitalière – la mobilisation n'ait pas été à la hauteur des espérances. La grande manifestation de 1988 ne se reproduira peut-être plus jamais… et ce malgré la grande souffrance exprimée par la profession infirmière.

Bilan de la journée : des attentes - toujours les mêmes -, une recherche d'interlocuteurs enfin concernés par les questions de santé (hospitaliers/libéraux même combat !)… et un grand rêve : une ministre de la Santé enfin à l'écoute… Ce mouvement aura-t-il une suite ? A l'heure où nous publions, nous n'avons pas de précisions sur l'issue de l'entrevue de la délégation infirmière avec le cabinet Touraine. Nous vous en informerons dès que possible.

manifestation infirmiers feu

Il semble que l'oreille du ministère reste peu à l'écoute du malaise infirmier. #SoigneEtTaisToi est plus vrai que jamais !

Creative Commons License

Rédaction Infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier IDE scolaire

Publicité

Commentaires (6)

caco35

Avatar de l'utilisateur

6 commentaires

#6

Et les CDD ?

Avant, on sortait d'une école de l'AP titulaire échelon 2. Maintenant on est embauché en CDD ! Si on veut que le contrat soit renouvelé, on fait pas grève.... ils n'ont même plus besoin d'assigner !

blackmesa

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#5

Maladroit

Suis je le seul a penser que le choix de la date de la journee de mobilisation était très très. mais alors.très mal choisie?
De quoi ont parlé les médias ?
Des ÉLECTIONS AMÉRICAINES !!!

manu dk

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#4

Encore un coup pour rien

Rien sur la charge de travail, sur les budgets de la santé sur la reconnaissance de la profession via la fiche de paie et la valorisation des actes, ni sur les glissements de taches vers les pharmaciens et/ ou les pseudos infirmiers non DE... conclusion :DU VENT !!!! Et pendant ce temps là, les labos et les cliniques qui sont sous la coupe des actionnaires mondiaux se graissent sur notre dos, avec la complicité de nos dirigeants...FINI LES SOINS, FAISONS DU FRIC...

IDENDANGER

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#3

Mobilisons-nous

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Marisol_Touraine_De_meilleures_conditions_de_travail/?cQhEnlb

parexemple

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#2

Oups !

.... une réponse de MST....

parexemple

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#1

J'attends une réaction sensée de MST

... j'étais assignée..... mais solidaire (plus le droit de faire grève 59 min !!!!!).... je suis très déçue du petit nombre de manifestants ! J'attends une réponse de MET quand même.....