INFOS ET ACTUALITES

Infirmière dans un réseau de soins palliatifs à domicile

Cet article fait partie du dossier :

Soins palliatifs

    Précédent Suivant

Coordinatrice d'un réseau de soins palliatifs à domicile dans le département de la Somme, Chantal Géneau de Lamarlière, nous explique ce qui fait le cœur de sa pratique et les valeurs défendues au quotidien.

Soins palliatifs à domicile Rappelons que les soins palliatifs interviennent lorsque la guérison de la maladie n’est plus possible et qu'ils ont pour but de préserver autant que faire se peut la qualité de vie des malades. Ils sont mis en place pour aider à lutter contre la souffrance sous toutes ses formes et leur particularité est de s’organiser autour des souhaits de la personne et ceux de son entourage. Il est important de préciser qu’ils peuvent aider la personne dès l’annonce du pronostic réservé et bien en amont de la phase terminale de la maladie.

Les personnes en situation de soins palliatifs doivent pouvoir vivre au domicile si elles le souhaitent. C’est pourquoi des réseaux de soins palliatifs à domicile ont été mis en place. Ils garantissent l’accès aux soins palliatifs pour tous tel que prévu dans la loi du 9 juin 1999. Ils peuvent également intervenir dans les établissements d’hébergement considérés comme le domicile de la personne (EHPAD, foyers, maisons d’accueil...).

Notre équipe pluridisciplinaire est composée de professionnels formés en soins palliatifs : médecin, psychologue, assistante sociale, infirmiers et secrétaire. En accord avec le médecin traitant, cette équipe apporte soutien et conseils aux personnes malades, à leur entourage et aux équipes soignantes du domicile (médecins, infirmiers et professionnels libéraux, pharmaciens, services de soins et d’hospitalisation à domicile, auxiliaires de vie).

Les réseaux sont financés par les Agences Régionales de Santé, leurs interventions sont prises en charge par les tutelles. De fait, le patient n’avance aucun frais. La personne doit être préalablement informée et accepter l’intervention du réseau à son domicile. Les visites se font le plus souvent en binôme afin de garantir les échanges nécessaires à l’interdisciplinarité, indispensable en soins palliatifs. Il s’agit en effet de s’interroger réciproquement dans nos pratiques respectives afin d’affiner au mieux les réponses aux besoins de la personne et de son entourage. L’interdisciplinarité nous permet aussi de respecter la juste distance, nécessaire à des relations adaptées et professionnelles.

L’équipe organise des réunions et des formations pour les professionnels du domicile. Ces interventions ont pour but d’apporter, si besoin, des connaissances mais aussi de conduire les différents professionnels du domicile à se rencontrer afin d’ajuster leurs pratiques autour d’une prise en charge commune. L’infirmier coordinateur, avec son expertise et son expérience en soins palliatifs, réfléchit avec les soignants sur les objectifs et l’individualisation des soins dans un souci de bienveillance. Il...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)