INFOS ET ACTUALITES

L’Internationale des infirmières pour la santé mondiale

Cet article fait partie du dossier :

Exercice international

À la tête d’une délégation de 21 associations nationales d’infirmières, le Conseil international des infirmières (CII) est intervenu lors de la 65e Assemblée mondiale de la Santé (AMS) qui s’est tenue à Genève du 21 au 26 mai 2012 . S’exprimant au nom de la profession infirmière ou conjointement avec des représentants des autres professions de santé, le CII a communiqué sur les maladies non transmissibles, la santé mentale, les grossesses et mariages précoces chez les adolescentes, la dotation en infirmières à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et les objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé.

Communiqué du Conseil International des Infirmières (CII)1 - 19 juin 2012

le Conseil international des infirmières (CII) est intervenu lors de la 65e Assemblée mondiale de la Santé (AMS) Prévention et lutte contre les maladies non transmissibles (MNT)

Dans une intervention faite au nom également de partenaires au sein de l’Alliance mondiale des professions de santé (AMPS) , le CII a appelé les États membres, d’une part, à garantir que le cadre de surveillance des cibles en matière de MNT soit complet et non restreint à un petit nombre de maladies et, d’autre part, à adopter une approche globale fondée sur les facteurs de risque et sur les indicateurs de morbidité communs. Le CII a également souligné que les modes de vie sains doivent faire partie intégrante du développement et de l’entourage des enfants et des adultes, comme le recommande la Commission des déterminants sociaux de la santé de l’OMS.

Charge mondiale des troubles mentaux

Le CII a appelé l’OMS et les gouvernements à améliorer la formation des infirmières à la santé mentale, à augmenter le nombre d’infirmières spécialistes en santé mentale et à élargir le domaine de pratique des soins infirmiers de manière à y inclure l'autorité pour évaluer, identifier et traiter les troubles de santé mentale communs dans les contextes de soins de santé primaires. Le CII a aussi fait connaître ses expériences en matière de renforcement des capacités des infirmières en santé mentale, par le biais de la formation d'infirmières à la prise en charge de la comorbidité diabète plus dépression en Afrique australe.

Mariages précoces, grossesses chez les adolescentes et les jeunes femmes

Dans une déclaration conjointe avec la Confédération internationale des sages-femmes (CISF), le CII a appelé l’OMS et les gouvernements à combattre les pratiques culturelles néfastes telles que les mariages précoces et à améliorer l'accès des adolescents à la santé reproductive, y compris au planning familial et aux soins anténatals. La déclaration citait des statistiques selon lesquelles le taux de mortalité maternelle est deux fois plus élevé chez les adolescentes âgées de 15 à 19 ans et au moins cinq fois plus élevé chez les jeunes filles de moins de 15 ans.

Questions de politique du personnel

Le CII est toujours préoccupé par la faible représentation des infirmières au sein de l'OMS, qui plafonne aujourd'hui à 0,7 % des effectifs de la catégorie professionnelle, en chute libre par rapport à l’an 2000, date à laquelle le personnel professionnel de l’OMS comptait 2,6 % d’infirmières. Le CII a diffusé sa fiche d’information intitulée « Trois petits tours et puis s’en vont » et a fait du lobbying auprès de délégués gouvernementaux pour que le sujet soit traité lors des débats à l’Assemblée. La fiche d’information est disponible sur le site du CII.

Objectifs de développement du Millénaire liés à la santé

Tout en se félicitant des progrès réalisés dans certains des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) liés à la santé, le CII et ses collègues de l’AMPS ont souligné la contribution déterminante des professionnels de la santé dans la réalisation des OMD. Ils ont appelé l'OMS, les gouvernements et les autres parties concernées à remédier à une crise des ressources humaines qui perdure voire, dans certains cas, s’aggrave, grâce à l’adoption de stratégies efficaces de recrutement et de rétention, notamment l’instauration d'environnements favorables à la pratique, l’octroi de rémunérations appropriées et d’autres mesures incitatives.

Besoins sanitaires croissants dans les urgences humanitaires

Les travailleurs de soins de santé sont en première ligne de la réaction aux urgences humanitaires complexes. Ils méritent donc d'être protégés au même titre que les personnes qu'ils servent. Or, dans les crises où les besoins de santé sont les plus pressants, les travailleurs de santé sont particulièrement exposés au risque d’être agressés, arrêtés, empêchés de remplir leurs tâches, enlevés et tués. Les institutions de santé et les ambulances sont également en danger d’être attaquées. La communauté de santé doit se mobiliser pour assurer le respect du principe de l’impartialité des soins de santé lors d'urgences humanitaires.
Le CII et 17 autres organisations de santé et de droits de l’homme se sont associés à la résolution de l’AMS appelant à la récolte systématique de statistiques sur les agressions ou les marques d'irrespect envers les patients et / ou les travailleurs, institutions et transports de santé lors d'urgences humanitaires complexes.

Infirmières et délégations gouvernementales

Plusieurs gouvernements ont réagi positivement à une lettre du CII les encourageant à inclure une infirmière dans leur délégation. On doit féliciter à cet égard la Thaïlande, dont la délégation comptait trois infirmières. La délégation du CII à l’AMS comprenait des représentantes de 21 ANI, qui ont pu ainsi observer les activités du CII et de l’AMS.
L'Assemblée mondiale de la Santé a achevé ses travaux le samedi 26 mai 2012 en adoptant 21 résolutions relatives à de nombreuses questions relatives à la santé. Les débats, qui ont duré six jours, ont rassemblé quelque trois mille délégués, dont des ministres de la santé et des hauts fonctionnaires représentant les 194 États membres de l’OMS, ainsi que des représentants de la société civile et d’autres parties prenantes.

Note

  1. Le Conseil international des infirmières (CII) est la fédération de plus de 130 associations nationales d’infirmières, représentant plusieurs millions d’infirmières dans le monde entier. Géré par des infirmières et à l’avant-garde de la profession au niveau international, le CII œuvre à promouvoir des soins de qualité pour tous et de solides politiques de santé dans le monde.


http://www.icn.ch/fr/

Genève, Suisse

Retour au sommaire du dossier Exercice international

Publicité

Commentaires (0)