INFOS ET ACTUALITES

L'intersyndicale poursuit ses actions contre l'ordre infirmier

Cet article fait partie du dossier :

ONI

    Précédent Suivant

Dans un communiqué, l'intersyndicale composée de 7 syndicats, continue la mobilisation contre l'Ordre des Infirmiers. Ces syndicats dénoncent les courriers envoyés par la direction des établissements pour obliger les infirmiers à s'inscrire au tableau de l'ordre. Tous les détails ci après

Communiqué

Assez de pressions ! Abrogation des Ordres Professionnels

Dans une période où les ordres professionnels sont plus que jamais remis en cause tant par les personnels que par le monde politique, l’intersyndicale poursuit la mobilisation contre ces structures.

Dans les établissements, les directions multiplient les courriers adressés aux infirmier(e)s pour les obliger de s’inscrire au tableau de l’ordre. Selon eux, elles ou ils seraient en position d’exercice illégal ! Quant aux DDASS, certaines refusent illégalement aux professionnels leur inscription au répertoire ADELI, voire leur extorque la cotisation à l’ordre infirmier.L’intersyndicale dénonce ces procédés infondés d’autant que les professionnels ne sont pas tenus de s’inscrire...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (5)

cmptp69

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#5

ouf ouf ouf ouf ouf !!!!!!!!

ouf !!!!
ouf !!! l'ordre infirmier , ce dinosaure mort né est re-mort et re-re-mort!!!!(sans remord)(mes chères collègues , vous allez pouvoir vous payer une petite robe à 75 euros !!! ou un bon restau. ou les deux en 2 ans ) ! on ne peut que se féliciter de cela . Il était impossible qu'un tel déni de démocratie et d'empathie demeure . Il était impossible que nous , les infirmières et infirmiers soyons représenté(e)s par ces gens ... surtout que ne nous leur avions rien demander .Il était impossible que nous nous laissions infliger autant de contraintes et de mépris . A nous de nous prendre en main ; nous avons su lutter contre l'ordre , apprenons à lutter contre tout ce qui nous opprime . Nous sommes infirmières et infirmiers au service de nos contemporains et à notre service !

barney

Avatar de l'utilisateur

127 commentaires

#4

M'ouais...

En ce qui concerne ma personne, je suis syndiqué et c'est un choix, pas une "obligation" comme pour l'oni que j'exècre.

Mais ce qui m'énerve du côté des syndicats, c'est qu'ils ne font RIEN pour faire bouger les choses du coté des salaires et de la pénibilité du travail (horaires, glissement des tâches, risques sanitaires, etc...).

Alors OUI, luttez contre l'ONI et je vous soutiens à 100% mais luttez aussi pour notre bifteck, y'en a marre de se faire plumer et de n'avoir le droit que de la fermer !

Vous vous bougez bien pour les cheminot (lol), l'edf et tutti quanti et pas pour nous !! ZUT!

guenfouda

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#3

CHER ICANE

Ils se battent contre l'ordre infirmier, mais aussi contre l'abaissement du taux de retraite, ils se battent aussi(notamment la CFDT)pour la mise en place d'un parachute social pour les chômeurs en fin de droit, d'ailleurs le president a annoncé une mesure en faveur de ce dispositif, ils se battent au quotidien dans les tribunaux prud'hommals et les tribunaux administratifs( CFTD contre carrefour market hier), ils se battent au quotidien...mais c'est vrai ils ne se gloussent pas à la television, ils ne participent pas a des emissions de telerealites, cher icane ouvre des journaux et tu verras.

Icane

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#2

Et Sinon!

Je pense que les syndicats feraient mieux de s'occuper de nos futures retraites,salaires, et évolution dans notre profession, plutôt que l'ordre. Ils luttent principalement contre parce qu'ils vont perdre des adhérents et oui adhérer a un syndicat ce n'est pas gratuit non plus...

mimine1961

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

ras le bol

non et non, je refuse qu'on m'oblige à payer 75€ de cotisation...je suis salariée et je devrais en plus payer pour exercer ... quelle est la validité de notre diplôme d'Etat alors ? La cotisation srait raisonnable, histoire d'avoir un lien entre nous, mais là c'est du racket, pur et simple. Je prèfère les verser pour ma "future" retraite qui va finir par se résumer à une peua de chagrin après des années au service de la santé et de la prise en charge de patients et résidents. L'adhésion syndicale est facultative, pourquoi l'ordre serait il assujetis autrement ? Défendons nous, il est temps !