INFOS ET ACTUALITES

La FHF alerte sur les suppressions "massives" d'emploi dans les hôpitaux en 2009

Cet article fait partie du dossier :

Conseils emploi

Elle se fonde sur des données publiées par le ministère de la santé montrant que les suppressions représentent plus d'un départ à la retraite sur quatre et portent en majorité sur des emplois soignants.

Se basant sur des données montrant l'évolution des effectifs de 2004 à 2009, la Fédération hospitalière de France (FHF) constate qu'en 2009, "des suppressions très importantes ont été engagées, représentant plus d'un départ à la retraite d'agent sur quatre".

Selon le tableau dont APM a eu copie, l'effectif non médical a baissé de 1,29% en 2009 par rapport à l'année précédente, soit plus de 9.800 emplois en moins. Parmi ces emplois supprimés, "près de 5.000" sont des emplois soignants, souligne la FHF qui estime qu'une nouvelle diminution du nombre d'emplois devrait être encore enregistrée en 2010.

Pour la FHF, cette évolution est "en partie liée à la faible progression de l'enveloppe accordée aux hôpitaux mais est aussi considérablement aggravée par la politique de convergence conduite par le gouvernement au bénéfice des cliniques privées". Le tableau sur l'évolution des effectifs non médicaux montre en revanche une progression de 1,45% sur cette période (+4.000 emplois), la plus forte progression étant intervenue en 2005.

Retour au sommaire du dossier Conseils emploi

Publicité

Commentaires (2)

serge cannasse

Avatar de l'utilisateur

74 commentaires

#2

Quelques précisions

Les Echos signalent que la baisse d'effectifs la plus importante porte sur les agents hospitaliers, en particulier le personnel d'entretien (plus de 5 000 postes en moins) et le personnel technique et ouvrier (2 600 postes en moins). Le nombre d'infirmières recule de 200 postes seulement, celui des aides-soignantes augmente d'un millier. Il y a 2 000 médecins hospitaliers en plus en 2009 par rapport à 2008. Sur 5 ans (2004-2009), leur nombre s'accroît de près de 15 %.

Au total, si on ne comptabilise pas les médecins, les effectifs ont augmenté entre 2004 et 2009, mais cette augmentation porte sur les années 2004 à 2007 essentiellement. En 2008, il y a un début, discret, de baisse. Celle-ci s'est accélérée en 2009, sans revenir au niveau de 2004 : 749 000 personnes en 2004, 753 000 en 2009.

Vincent Collen. Baisse spectaculaire des effectifs dans les hôpitaux. 16 mars 2011 - http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/grande-consommation/actu/0201224301601.htm

dalex1999

Avatar de l'utilisateur

31 commentaires

#1

Depuis le temps...

Depuis le temps que je me tue a dire que les hopitaux n'embauchent plus!! Il faut faire la distinctrion entre les annonces de postes vacants qui ne de but que de cautionner la pseudo recherche d'IDE par les directions pour calmer les syndicats d'une part; et d'autre part la réelle recherche d'IDE quasi nul!! Personne n'embauche (et il n'y a pas que paris dans la vie; en province personne n'embauche!!)

Enfin GROSSE ERREUR de l'article; ce n'est pas "des suppressions très importantes ont été engagées, représentant plus d'un départ à la retraite d'agent sur quatre". En fait moins d'un départ à la retraite sur quatre à été remplacé. Ce n'est pas la meme chose!!

IDE_collection