INFOS ET ACTUALITES

La présidente de l'Ordre infirmier répond aux critiques sur le montant de la cotisation

Cet article fait partie du dossier :

ONI

    Précédent Suivant

actualité santéLa présidente de l'Ordre infirmier, Dominique Le Boeuf, a répondu aux critiques formulées par les organisations syndicales et certains élus ordinaux sur le montant de la cotisation, dans un entretien lundi avec l'APM.

Plusieurs organisations syndicales et élus ordinaux ont dénoncé le montant de la cotisation annuelle de l'Ordre infirmier fixée à 75 euros. Le montant de cette cotisation a été décidé vendredi après une journée d'échange avec les 100 présidents des conseils départementaux de l'Ordre infirmier et les 23 présidents de région.

Interrogée lundi par APM, la présidente de l'Ordre infirmier, Dominique Le Boeuf, a précisé que les avis étaient très partagés lors de la concertation mercredi avec les conseils départementaux et régionaux, mais que, finalement, le montant de la cotisation avait été voté vendredi par l'Ordre national à la majorité, sans donner plus de précisions.

Elle a précisé que le budget avait été évalué à 33,075 millions d'euros pour une année pleine de fonctionnement.

Elle a indiqué que la date de l'appel à cotisation n'avait pas encore été décidée. La quote-part départementale a été fixée à 40%, celle des conseils régionaux à 10% et celle du conseil national à 50%.

Pour répondre aux critiques de ceux qui "crient à l'opulence", elle a rappelé que l'Ordre avait pour tâche d'inscrire les 490.000 infirmiers en exercice.

Les conseils départementaux doivent ainsi assurer un secrétariat pour inscrire les infirmières au tableau de l'Ordre et mettre en place les commissions de conciliation. Les conseils régionaux devront notamment payer les magistrats pour les chambres disciplinaires. Il faut aussi qu'ils aient des moyens pour payer les médecins experts pour les suspensions d'exercice pour état pathologique, a-t-elle énuméré.

Le conseil de l'Ordre national doit assurer le pôle juridique, mettre en place la chambre disciplinaire d'appel et faire appliquer la loi anti-cadeaux sur les relations entre les professionnels de santé et les entreprises pharmaceutiques.

La présidente de l'Ordre infirmier a aussi souligné qu'il s'agissait d'une des cotisations parmi les moins élevées des ordres infirmiers européens, précisant qu'en Angleterre, les infirmiers payaient 85 euros par an.

"Cela peut paraître beaucoup mais, au final, cela représente 6,25 euros par mois", a-t-elle ajouté, précisant que l'Ordre étudierait les modalités de versement de la cotisation et notamment, la possibilité d'un versement mensuel.

Elle a enfin précisé qu'il s'agissait d'un "choix politique fort" qui permettrait d'assurer les missions de l'Ordre et de faire la promotion de la profession infirmière. Elle a notamment indiqué que l'instance se pencherait sur les questions de santé mentale, d'émergence des nouvelles technologies, de la réforme de la santé au travail, du dossier médical personnel (DMP) ou des maladies chroniques.

Elle a ajouté que l'Ordre travaillerait de manière complémentaire avec les syndicats et les autres ordres médicaux et paramédicaux sur tous ces sujets.

Elle a aussi indiqué qu'une commission d'entraide serait mise en place pour aider les infirmiers en difficulté financière.

Le montant de la cotisation pour l'Ordre des masseurs-kinésithérapeutes s'élève à 130 euros pour un salarié, 280 euros pour un libéral et 50 euros pour un jeune diplômé en 2009. Pour les médecins, la cotisation s'élève à 290 euros par an, précise-t-on.

Retour au sommaire du dossier ONI

Commentaires (5)

taurus

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#5

payer pour exercer

super
donc pour simplifier l'histoire; on est [b]obliger[/b] de cotiser pour ne pas exercer dans l'illégalité!!!

ce qui me choque c'est l'obligation d'entrer dans cet ordre

yakari

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#4

budget?!

après un rapide calcul, je tiens à présicer à la présidente, que le montant de l'appel à la cotisation s'élève à 37 500 000 euros alors que le soit disant budget nécessaire est de 33,075 millions.
Y aurait pas du foutage de gueule là! ! ! !

Fataltoxic

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#3

C'est du pur délire!!!

Je rejoins les autres personnes scandalisées du montant de la cotisation à l'ordre infirmier et surtout des propos tenus par sa présidente. Est il judicieux de lui répondre qu'à ce jour, les infirmiers n'ont pas le même salaire qu'un médecin ,ni d'un kiné et que nous vivons en France et pas en Angleterre ? Alors le montant de cette cotisation va t- elle uniquement servir à héberger Madame et son équipe dans 800 metres carrés afin que sa petite soif de pouvoir soit assise à une place dorée visible de tous?Je suis en dernière année et à mon IFSI on nous avait parlé de 10€!!On est loin du compte!

nathalie88

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#2

une honte !

incroyable de lire cela!!! les infirmières sont déjà recensées, pas besoins de millions d'euros pour recommencer. Outre l'inscription, cet argent permettra seulement de nous sanctionner, payer des juges et des experts nous reconnaissant inaptes au travail : vous en connaissez beaucoup, vous, des infirmières en parfaite santé ? uniquement dans les séries américaines, oui! et on devrait plutot aider les personnes, qui, malgré un pb de santé, désirent quand meme travailler, pas les mettre au placard. Cet ordre est la honte de la profession.

cmptp69

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#1

un pur scandal !!!

le problème .. c'est que l'immense majorité des infirmier(e)s n'a pas demandé d'ordre ..... et encore moins de le payer tous les ans ....
C'est scandaleux .. et cela m'étonnerais que cela passe !! c'est purement et simplement du RACKET !!!!!!