INFOS ET ACTUALITES

La vie en « Rose » plus que jamais...

par .

Cet article fait partie du dossier :

Livres de la rédaction

    Précédent Suivant

Dédié à toutes celles qui vivent ou ont vécu la maladie cancéreuse, Rose Magazine, semestriel féminin « haut de gamme », propose son cinquième numéro « Automne & Hiver 2013/2014 ». Gravité et légèreté s'y mélangent, plus que jamais harmonieusement.

Rose magazine Automne hiver 2013/2014 couverture

5e numéro de Rose Magazine : automne/hiver 2013/2014

Céline Lis-Raoux, directrice de la publication de Rose Magazine, le rappelle à l'occasion de la sortie du 5e numéro « Automne/Hiver 2013-2014 ». A Rose, nous sommes modernes. Intrinsèquement. Nous avons créé un journal unique au monde, à la fois associatif et professionnel, participatif et exigeant, informatif et féminin. (…) Nous avons marié féminin et maladie, haut de gamme et gratuité, exigence intellectuelle, précision médicale et humour. A Rose nous sommes à la fois graves et foutraques (...) On explique les métastases et on papote mode. Nouveaux traitements et rouge à lèvre. La légèreté c’est aussi une forme d’élégance, un pied de nez face à la mort qui rode, trop proche. Oui, c'est évident, depuis trois ans maintenant, Rose est le magazine « qui ose », riche d'une communauté de plus de 200.000 lectrices, de milliers d'adhérentes, de contributrices, d'amies facebook.

Oser, car le pari n'était pas gagné. Lever le voile, destigmatiser, parler du cancer comme jamais personne n'en avait parlé : des reportages décoiffants (au sens propre aussi...), des photos qu'il faut savoir regarder en face, des portraits où les confidences ne se déguisent pas, des sujets graves abordés avec courage et lucidité mais aussi des articles plus légers, du moins en apparence, qui s'attaque à la sexualité, à l'estime de soi, aux apparences si souvent douloureuses lorsque l'épreuve du cancer est là...

Alors oui, disons merci à Rose. Merci pour ce parfum de vérité, ce parfum de courage, ce parfum d'authenticité, ce parfum entêtant, à la fois léger et prégnant, cette couleur qui vire du rose délicat au rouge de la colère en passant par toutes les palettes des émotions qui met – ou pas - du rose aux joues...« Ma cicatrice et moi » : six lectrices se dévoilent et racontent la relation souvent complexe qu’elles entretiennent avec ces traces laissées...Ce...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)