INFOS ET ACTUALITES

Le centre des monuments nationaux porte plainte contre les infirmiers anesthésistes

Le centre des monuments nationaux a déposé trois plaintes pour "violences en réunion" au commissariat du VIIIème arrondissement de Paris, accusant des infirmiers anesthésistes de s'être introduits de force mardi dans l'Arc de Triomphe au cours de leur manifestation, a-t-on appris jeudi auprès d'un de ses représentants.

Dans la matinée de mardi, quatre à cinq manifestants ont, "de façon tout à fait préméditée", payé leur billet pour accéder à la terrasse, où ils ont "pris de force les talkies walkies" des agents de sécurité avant de déplier une banderole du haut du monument, "lestée d'objets potentiellement dangereux", a indiqué à l'APM un représentant du centre des monuments nationaux (CMN).Dans le même temps, une deuxième vague de manifestants, "plus nombreuse et plus violente" s'est introduite dans le monument en forçant les barrages de sécurité et en "s'attaquant physiquement au personnel de...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (8)

barney

Avatar de l'utilisateur

127 commentaires

#8

Et la prime charbon !

Vous en connaissez encore vous les locomotives qui roulent au charbon ?

Et bien figurez-vous que les conducteurs touchent encore cette fameuse prime !!!

Mais là, le gouvernement, on l'entend pas !

QUELLE HONTE !!!

ON SE FOUT DE NOTRE GUEULE !!!

Gazel

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#7

grève

c'est quand même rigolo que la SNCF porte plainte pour entrave à la circulation des trains, eux font grève tous les mois pour une retraite à 30 ans, ils ont un métier pénible à rester assis, ils sont payés même en faisant grève, ils sont pas payés 45euros pour un week end mais bien plus... alors faut arrêter entre fonctionnaire, il faut se soutenir!!

Nicolas77

Avatar de l'utilisateur

14 commentaires

#6

VIOLENCE NON MAIS...

De toute façon... si agir par la violence est inadmissible... le fait est que notre profession est méprisée et endormie par des politiques qui n'ont que faire de payer des petites mains... et préfèrent aussi sous-payer des personnels mal formés à l'hôpital qui restent en CDD après des années en poste alors que leur parcours sont souvent précaires...

Alors oui ça choque mais si on grogne c'est qu'il y a des raisons. Venez faire un tour dans les services, voir comment les patients y mangent mal, les sous-traitance de l'entretien par des personnels de boite privées pas formés au contact avec les malades, les unités avec des effectifs réduits.... la liste est longue !

L'Ordre est en place... que ne monte t'il au creneau et fasse un rapport pour bousculer les idées convenues... les discours gnan-gnan sur la prise en charge des personnes âgées... qui n'ont pas besoin d'un discours de compassion mais des FAITS CONCRETS !

ON EN PEUT PLUS ! ON CRAQUE !

aurepages

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#5

Bravo les IADE!!!

Je suis pas IADE mais IDE et je peux que les soutenir, il se passe des choses bien pire dans d'autre manifestation et on dit jamais rien. Et la comme c'est une profession qui a l'habitude de se taire c'est grave! A quand les 500 000 infirmières dans la rue pour se faire entendre???

mer.als

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#4

Vive les IADE

Je suis IDE, et je ne peux qu'encourager les IADE pour leur mouvement, on en rêvait, ils l'ont fait.A quand un blocage complet du périph, de toutes les gares et d'autre autoroutes. La manière forte est surement la plus efficace pour se faire entendre. Viva la révolutione...Vivement le tour pour les IDE

barney

Avatar de l'utilisateur

127 commentaires

#3

Allez les IADES !

De toute façon, notre petit chef à talonnettes à peur que les IDE se rassemblent, se fédèrent et donnent un coup de pied dans la fourmilière.

Et bizarrement, tout le monde attaque les IADE : La sncf, les monuments publics, etc...

Pourquoi ? Parce qu'ils ont la trouille !!!

Allez les syndicats, bougez vos fesses, c'est le moment où jamais de se rassembler tous et toutes, ide, iades, isp, ibodes pour faire avancer les choses dans notre profession !!!

tchitcheman

Avatar de l'utilisateur

10 commentaires

#2

désinformation II

..t'as raison dopa..c'est connu les infirmier-anesthesistes sont de dangereux activistes revolutionnaire qui veulent tous cassé.!

vraiment n'importe quoi.!!

fiére d'etre un IADE et fiére de mes collegues..!

Dop@mine

Avatar de l'utilisateur

61 commentaires

#1

Désinformation

C'est une tentative intéressante qui tente de discréditer le mouvement.

Ces IADE violents n'ont pas manqué d'amuser les enfants qu'ils ont croisé avant de chanter en coeur "allez les bleus". Les pilliers de la tour Eiffel fermés à l'arrivée des manifestants n'ont même pas été approchés et les groupes qui souhaitaient la visiter n'ont été pénalisés que par des peurs dérésonnables des services de sécurité.

Plus tard au MAE, les agents de sécurité n'ont pas été touchés, l'étage investi n'a pas été vandalisé... étrange pour des IADE violents et assoifés de sang...

La façade du ministère a été très violement attaquée avec des oeufs pourris et du bleu de méthylène. Vraiment, que des sauvages...