INFOS ET ACTUALITES

Le paludisme au cœur d'une exposition

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Le Malaria Consortium et le photojournaliste Adam Nadel présentent le paludisme au travers d'une exposition intitulée « Paludisme : du sang, de la sueur et des larmes » se déroulant à l'Hôtel de Ville de Paris du 18 mai au 2 juin 2012. L'occasion pour le public d'en apprendre plus sur cette maladie qui touche chaque année 250 millions de personnes et en tue plus de 600.000.

'exposition « Paludisme : du sang, de la sueur et des larmes »Alors que l'exposition « Paludisme : du sang, de la sueur et des larmes » a déjà été présentée au siège des Nations Unies (ONU) à New York au printemps 2012 et au siège de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Genève en avril 2011, c'est aujourd'hui à l'Hôtel de Ville de Paris qu'elle est visible depuis le 18 mai et jusqu'au 2 juin 2012.

Cette exposition consacrée au paludisme permet d'en apprendre plus sur l'histoire de cette pathologie, ses conséquences et ses aspects scientifiques.

Le paludisme, aussi appelé malaria, est une maladie encore trop peu connue provoquée par la piqûre de moustiques Anophèles. Elle se traduit par de la fièvre, des maux de tête et des vomissements pouvant entraîner le décès des personnes atteintes en l'absence de traitement. Pourtant, comme l'indique l'OMS, la lutte passant par l'utilisation de moustiquaires imprégnées d'insecticides et par la pulvérisation d'insecticide à effet rémanent à l'intérieur des habitations, et le traitement par des associations médicamenteuses sont efficaces. Pas moins de 106 pays sont concernés par le paludisme, et la moitié de la population mondiale y est exposée.

C'est pourquoi au travers de photographies, d'illustrations et d'interviews, le photographe reporter Adam Nadel1 nous fait part de son expérience de la maladie. Comme il le fait remarquer « J'avais déjà souvent travaillé dans des pays où le paludisme est endémique, j'avais étudié les statistiques – j'ai même eu le paludisme. Mais une fois sur le terrain, il a été impossible d'ignorer à quel point le paludisme est dévastateur, alors que les solutions sont si simples ! » « En...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)