INFOS ET ACTUALITES

Le SNIA lance un appel à la grève des infirmiers anesthésistes à partir de mardi

Le Syndicat national des infirmiers anesthésistes (SNIA) appelle les infirmiers anesthésistes à entrer en grève à partir de mardi jusqu'au 31 mai pour réclamer la reconnaissance de leur spécialité au grade de master et une revalorisation salariale, a-t-il annoncé sur son site internet.

Le SNIA réclame la réouverture des négociations salariales pour la fonction publique hospitalière, le maintien de la catégorie active et la prise en compte de la pénibilité, l'ouverture de négociations salariales et la reconnaissance de la spécialité au grade de master, précise-t-il dans son communiqué publié en ligne.

L'appel à la grève intervient à la suite d'un courrier adressé aux représentants syndicaux par la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, après la manifestation tendue mardi à Paris des infirmiers anesthésistes qui réclamaient une meilleure revalorisation de leur spécialité dans le cadre de la réforme LMD (licence-master-doctorat).

Dans ce courrier, mis en ligne par le SNIA sur son site internet, la ministre évoque d'abord les travaux de réingénierie des études, soulignant que la réécriture du référentiel d'activités et des compétences de métier, et du référentiel de formation est en cours, en coordination avec le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Le SNIA s'est déclaré "déçu" par la lettre adressée par Roselyne Bachelot, estimant qu'il n'y retrouvait "aucune [des] promesses" faites par les représentants du cabinet à la suite de la manifestation parisienne, concernant "la reconnaissance au niveau master" de la formation, la "proposition d'une reconnaissance indemnitaire" et "l'ouverture de discussions autour de la pénibilité et l'aménagement de fin de carrière".

"Contrairement à ce que vous affirmez [dans votre courrier], la reconnaissance salariale de cette spécialité ne fait que diminuer et n'offre plus aucune attractivité", déclare le SNIA dans sa réponse adressée à la ministre.

Le syndicat précise que le mouvement de grève prendra effet ce lundi à 20 heures et qu'il concerne l'ensemble des infirmiers anesthésistes, des secteurs publics et privés.

Les infirmiers anesthésistes ont durci leur position depuis leur manifestation de mardi qui s'est déroulée, selon le SNIA, dans un climat tendu, marqué par quelques échauffourées et l'exigence des manifestants d'obtenir un engagement écrit sur la revalorisation de leur spécialité.

Publicité

Commentaires (0)