INFOS ET ACTUALITES

Les campagnes de promotion de la santé sont-elles efficaces ?

Les campagnes menées dans les médias (télévision, radio, presse) s'adressent à un public uniquement récepteur des messages, passif, et influencé par d'autres facteurs de comportements, puissants, comme les campagnes publicitaires, les normes sociales ou l'habitude. Leur efficacité ne va donc pas de soi. Pour la vérifier, une équipe australienne a examiné les données disponibles depuis 1998 en termes de comportements des populations, dans l'ensemble des pays développés.

Le Journal du médecin (belge) rapporte les principaux résultats de son travail, publié dans le Lancet. Ses conclusions sont globalement positives. La proportion de jeunes qui fument a diminué et le nombre d'adultes cessant de fumer a augmenté. En revanche, les campagnes contre l'alcool et les drogues n'ont eu aucun effet.

Les campagnes de promotion de l'exercice physique ont eu des résultats "exceptionnels", mais limités dans le temps, d'où la recommandation de mener des actions dans la durée. Celles visant à prévenir la mort subite du nourrisson ont eu un impact très important en Europe du nord. Les campagnes de sécurité routière sont en général très efficaces. Le succès de celles en faveur du dépistage du cancer dépendent de l'accessibilité de la population aux moyens de dépistage.

Les auteurs de l'étude concluent qu'il vaut mieux mener une action ciblée contre un comportement précis que de promouvoir un changement global et radical de style de vie.

Bilbiographie

  • Journal du médecin (12 octobre 2010)
  • Wakefield MA et al. Lancet. 2010;doi:10.1016/S0140-6736(10)60809-4

Serge CANNASSE
Rédacteur en Chef IZEOS
serge.cannasse@izeos.com

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

pluidore

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

prevention en matiere de santé

habitant l'ile de la Réunion , ou il y a un gros pourcentage de diabétiques , je suis hors de moi quand on voit dans les supermarchés , aux caisses ,ses gondoles de bonbons sucrés en tout genre : les techniciens de vente ont tout compris!
Ensuite pour ce qui est des sodas et boissons gazeuses , trouvez vous normal que chez nous ça soit plus sucrés? Les métropolitains qui viennent chez nous , vous le diront que la boisson gazeuse préférée ... des français est plus sucrée qu'en métropole.
Sinon de façon général , la prévention à la française coute très chère , pour un résultat assez minable parce que les supports médiatiques nous coutent , alors que des actions de proximité dans les villes , les quartiers , les écoles , partout ou il y a public , sur les plages , dans les sentiers avec un contact avec les gens seraient beaucoup plus efficaces.
Et puis il y a ce fameux " mangez, bougez , consommez 5 fruits et légumes par jour" on nous bazarde cette belle parole comme si c'était le 8emme commandement , et pour dire qu'on fait quelque chose .
C'était mon avis , mais sinon , oui en France on peut se faire dépister de tout , on a les moyens pour .Mais jusqu'à quand?... Nous devions tous prendre notre santé en main , en bannissant nos comportements de vie en général;