INFOS ET ACTUALITES

Les infirmières se mobilisent !

Communiqué du SNPI. Pour obtenir une réelle reconnaissance de la formation infirmier LMD, ils adressent aujourd'hui 8 mars, une lettre ouverte aux Députés. Les syndicats infirmiers appellent également à la mobilisation pour la grève nationale du 11 mars 2010.

Les infirmières se mobilisent !

Notre profession étant à 90 % féminine, en ce 8 mars, Journée Internationale des Droits des Femmes, les syndicats infirmiers adressent une lettre ouverte aux Députés, concernant la reconnaissance de notre formation dans le cadre du dispositif « Licence-Master-Doctorat » (LMD), et la remise en cause de la pénibilité de la profession infirmière.

Les syndicats infirmiers demandent un rendez-vous au Président de la Commission des Affaires Sociales, et aux Présidents de tous les Groupes Parlementaires de l'Assemblée Nationale, le texte devant être adopté le 30 mars (lettre jointe).

Or, l’avis rendu par le rapporteur de la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale démontre le jeu de dupes du ministère :

Selon la page 16 du rapport : "L’application de la réforme, induira une charge pour les établissements publics de santé à raison du gain indiciaire résultant du reclassement des infirmiers dans les nouveaux corps de catégorie A et de l’effet de la création du nouvel espace indiciaire en catégorie B. Une montée en charge progressive est anticipée : environ 100 millions d’euros en 2011, puis 200 millions d’euros en 2012, pour atteindre un rythme annuel de 500 millions d’euros en 2015 quand la réforme prendra pleinement effet."

Selon la page 17 du rapport : "Inversement, la suppression de la catégorie active aura pour effet de retarder le départ à la retraite des agents et donc de générer des économies importantes pour le régime de retraite de la fonction publique hospitalière, la CNRACL Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales. On assistera en effet à une moindre charge de pensions, liée au décalage des départs, pour les régimes de retraite ; et à un supplément de cotisation au titre des infirmiers qui prolongent leur activité."

Selon l’objectif visé par le ministère d’un taux d’option pour la catégorie A de 75 % parmi les infirmiers susceptibles de liquider leur retraite dans la décennie, l’impact annuel de la mesure sur les comptes de la CNRACL serait un gain total de : 90 millions en 2011, 184 millions en 2012, 439 millions en 2015."

En résumé, ce document de l’Assemblée Nationale nous montre que l’on nous prend d’une main ce que l’on nous donne de l’autre !

Nous ne pouvons compter que sur nous pour nous faire entendre :

- Grève nationale des infirmières le jeudi 11 mars : http://www.syndicat-infirmier.com/Manifestation-infirmiere-jeudi-11.html
- Manifestation infirmière à Paris : départ à 11h30, de la Gare Montparnasse au ministère

 

Communiqué des syndicats infirmiers

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)