INFOS ET ACTUALITES

Les Ni Bonnes Ni Nonnes Ni Pigeonnes ont pris la Bastille !

Cet article fait partie du dossier :

Journée Internationale de l'IDE

    Précédent

On ne les avait pas revues dans Paris depuis leur happening sur la Place du Trocadéro, le 23 mars 2013. Leur sortie, discrète en nombre, ne l’est jamais en terme d’image, et cela s’est vérifié une fois encore le dimanche 12 mai 2013, place de la Bastille... L’association « Ni bonnes ni nonnes ni pigeonnes » (NBNNNP) regroupant infirmier(e)s et aides-soignant(e)s manifestait à l’occasion de la Journée internationale de l’infirmière. L’association de patients Act-up, la Coordination nationale infirmière (CNI) et l’association des pédicures-podologues s’étaient jointes aux participants.

manifestation Bastille Ni Bonnes, Ni Nonnes, Ni PigeonnesTêtes de pigeons floquées sur les tee-shirts, blouses blanches taguées de slogans, masques, pancartes, porte-voix... 150 soignants environ, venus des quatre coins de France, infirmières et infirmiers, aides-soignantes et aides-soignants, avaient répondu à l’appel à manifester. Certes, peu, mais compte-tenu de la fin d’un grand pont et d’un dimanche de surcroît, déjà pas si mal tant la mobilisation « physique » est difficile chez les soignants et ce, malgré le préavis de grève déposé par la CNI... Rappelons que le mouvement NBNNNP a maintenant 6 mois de vie et quelques 35.000 membres sur Facebook.

« Parce que vous êtes convaincus que le patient n’est pas un marché... » nb3np.org

Le cortège, très coloré, s’est déployé sur les pavés parisiens rythmé par les slogans très explicites criés à tue-tête : La rentabilité nous a tuées, Soignants/soignés, tous unis pour la santé, Santé oubliée, mais c’est une priorité, Parce que le soin doit rester humain, Ecoute-nous Marisol ou on te met la camisole... En effet, la ministre de la Solidarité et de la Santé n’a pas « daigné » recevoir l’association soulignant « les contraintes de son emploi du temps »... Mépris ou dédain, cette nouvelle preuve d’indifférence à l’égard des soignants exaspère les NBNNNP qui affirment devoir aller « jusqu’au bout » pour se faire entendre du gouvernement. Pour Alexandra Saulneron, infirmière libérale à Saint-Germain-en Laye, porte-parole de l’association, un vent de contestation gronde, il faudra à un moment que nous soyons entendu. Le combat continue et va prendre de l’ampleur ! Nous avons eu une très bonne visibilité médiatique, maintenant il faut que le nombre de présents aux mobilisations augmente, c’est ce qui fera la différence et appuiera notre crédibilité. Continuons de rassembler les collègues et de convaincre les résignés !

« Parce que si vous vous laissez faire, vous renoncez à soigner éthiquement et dignement... » nb3np.org

Qualité et humanité dans les soins figurent aux revendications des NBNNNP qui demandent pour accompagner les patients comme il se doit l’instauration d’un quota de patients par soignant alors que la pénurie de personnels - mais surtout l’inconscience des décideurs - dans les services est dramatique. Dans les EHPAD, notamment, la charge de travail repose souvent essentiellement sur les aides-soignantes, quelquefois même une seule AS pour 60 à 80 résidents la nuit...

Autre préoccupation, la pénibilité du travail, aujourd’hui non reconnu (ce critère a été retiré alors que Roselyne Bachelot était ministre de la Santé), une aberration tant les conditions de travail se sont dégradées... Turn over, fatigue, burnout, suicides... oui les soignants sont en souffrance et l’ignorer met en danger l’ensemble de la filière des soins. Soignants épuisés, à leur tour d’être soignés, Soignants malmenés, patients en danger, les NBNNNP l’ont crié tout au long du parcours qui les a conduit de la place de la Bastille à l’hôpital de Hôtel Dieu en passant par la Salpêtrière où un sit in spontané s’est organisé. Devant l’Hôtel-Dieu, menacé de fermeture, et où une cohorte de CRS gardait l’entrée, une délégation de soignants a pu néanmoins se joindre au groupe le temps d’une courte pause. La manifestation s’est ensuite achevée par un happening où l’ensemble des participants s’est allongé au sol marquant, une fois encore symboliquement, la déliquescence du système de santé et son maillon (très) fort mais de plus en plus faible que sont les infirmier(e)s et aide-soignant(e)s.

« Parce que vous avez des milliers de choses à dire et votre expérience à apporter... » nb3np.org

Les NBNNNNP ont relu à haute voix leur manifeste et les engagements forts qui le constituent :

Je crois en l’humanité dans le soin, je crois en nos valeurs professionnelles, je refuse de voir nos responsabilités négligées, je refuse de subir , je ne veux plus me taire, je veux dire non... Message reçu, relayé abondamment par les grands medias, tous au rendez-vous (LCI, TF1, BFM TV, Le parisien...), mais également la presse régionale et professionnelle... Quant au nombreux touristes présents dans Paris, espérons que leurs photos du cortège feront le tour du monde !

Maintenant on nous connaît, on va nous reconnaître a souligné l’une des participantes. Courant juin, de nouvelles actions des NBNNNP devraient continuer à propager la grogne et mobiliser les soignants. Ultime mise en garde du groupe : parce que si vous pensez que le combat est inutile ou perdu d’avance, votre métier et vos compétences mourront.

Le diaporama ci-dessous vous donnera un aperçu très complet de cette ardente mobilisation.

Creative Commons License


Rédactrice en chef Infirmiers.com
bernadette.fabregas@infirmiers.com

Serge CANNASSE
Journaliste et photographe
serge.cannasse@mac.com

Retour au sommaire du dossier Journée Internationale de l'IDE

Commentaires (2)

dino

Avatar de l'utilisateur

320 commentaires

#2

...de rien.

Si vous faites une manif à Paray le Monial, je défile avec vous. En plus, c'est royal car il n'y a pas de CRS ; juste quelques gendarmes qui essayent d'attraper les voleurs de poules.
...non, je déconne ; ce mouvement nous fait sortir de la mentalité de chien battu dans laquelle on maintient la profession. Bravo les gars (et les filles...)

quichou13

Avatar de l'utilisateur

72 commentaires

#1

merci

merci a tous ceux présents et à tous ceux qui nous ont soutenus...et nous espérons avoir donné aux autre l'envie de nous rejoindre la prochaine fois!