INFOS ET ACTUALITES

Les organisations infirmières s'opposent au statut libéral des aides-soignants

aide soignant liberalLe conseil départemental de l’ordre des infirmiers de Paris et neuf organisations syndicales s'opposent  au projet de loi relatif au statut libéral des aide soignants

Le statut libéral de l’aide soignant a fait couler beaucoup d’encre. Par trois fois il a été proposé à l’assemblée nationale (par M. Etienne Pinte en septembre 1993, par M. Léonce Deprez en novembre 2003 et par M. Moyne-Bressand en novembre 2008).

Suite à ce troisième projet de loi, la rédaction d’Infirmiers.com a interrogé le CEFIEC (Comité d’entente des Formations Infirmières Et Cadres), la F.N.I (Fédération Nationale des Infirmiers) et le S.N.P.I (Syndicat National des Professionnels Infirmiers) pour connaître leur avis sur la question.

Tous les trois reconnaissaient l’importance, la qualité de l’investissement des aides-soignants dans le système de santé français.

Cependant ils sont très critiques vis-à-vis de ce projet de loi. Les associations d’aides soignantes leur ont répondu

Courrier du conseil départemental de l’ordre des infirmiers de ParisPour sa part, le conseil départemental de l’ordre des infirmiers de Paris a adressé un courrier à un des cosignataires du projet de loi (l'ancien ministre Bernard DEBRE, Député de Paris). Il lui a demandé un rendez-vous et lui fait part de sa « préoccupation »  sur ce sujetCe conseil départemental se dit « préoccupé » par ce sujet. Pour lui l’aide-soignant n’est pas un...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (6)

zyanto

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#6

ouverture d'esprit

frenchement vous ide liberal au lieu de regarder votre nombril. visionnaient donc le changement de notre societé vieillissante et regardaient vos competences comment elles grandissent vers plus de responsabilités .vous ne serraient plus assez nombreuses pour assumer cette charge .qui en patira????? le nombrilisme detruit tout reflechissaient.. le panneau c'est d'une mediocrité......

emmy31

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#5

Tout à fait !

Tout à fait d'accord avec christian_troy, c'est tout simplement inacceptable !
Outre le souci d'une prise en charge adaptée pour le patient et l'éternam polémique du statut "libéral" administrativement parlant, ne perdons pas de vue l'enjeu réel de tout ceci : crainte de la perte de reconnaissance et de sa valeur marchande, ce qui équivaut à moins d'argent dans les poches de "nos amis" les infirmiers !

cristal1954

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#4

STATUT AIDE SOIGNANTE

JE ME sens AIDE SOIGNANTE, UNE PROFESSIONNELLE A PART ENTIÈRE DE L ÂME ET DU CORPS jE ME SUIS MAINTES FOIS TROUVÉE AU CHEVET DE PERSONNES EN FIN DE VIE ;dans LEURS YEUX J AI SOUVENT LU DE LA RECONNAISSANCE JE SUIS FIÈRE DE MON MÉTIER et du bien être que j ai pu prodiguer
Je REPREND tout ide qui me nomme en disant mon aide soignante je leur répond être effectivement une aide soignante mais en aucun cas leur appartenir
il FAUT Arrêter DE PRENDRE les aide soignantes POUR DES CONNES DES NONNES OU DES Servantes
NOUS AVONS DES COMPÉTENCES IL EST GRAND TEMPS DE NOUS LES RECONNAITRES

cristal1954

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#3

STATUT AIDE SOIGNANTE

bonjour

L ATTITUDE DES IDE EST NAVRANTE ET POURTANT EN MAISON DE RETRAITE FOYER D ACCUEIL CLINIQUE HÔPITAL ILS OU ELLES REFUSENT TRÈS SOUVENT DE FAIRE LES TOILETTES TROUVANT CELA DÉGRADANT POUR LEUR STATUT

jocham

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

Corporatisme

Je suis très déçue par le discours des infirmier(e)s et de leurs divers représentants concernant le statut libéral des aides-soignantes. Il suffit de définir un rôle propre des aides-soignantes dans le secteur libéral ! Cette profession si méritante est en danger, car peu ou pas reconnue et "attaquée" par de nouveaux métiers des services à la personne (moins compétents en matière de soins). Refuser le statut libéral aux aides-soignantes revient à sacrifier cette profession à court terme! Les infirmieres qui font des toilettes en libéral devraient aussi les faire en mdr ou hopital non ???!

christian_troy

Avatar de l'utilisateur

25 commentaires

#1

scandaleux

Vous êtes priés d'enlever ce "panneau" AS libéral de votre article ,pourquoi pas un panneau interdit aux handicapés ou aux gens de couleur pendant qu'on y est...C'est de la même teneur.