INFOS ET ACTUALITES

Limoges: Deux cas de grippe A chez une aide-soignante et une étudiante infirmière dans un hôpital de jour

Cet article fait partie du dossier :

Grippe

    Précédent Suivant

Un hôpital de jour de pédopsychiatrie de Limoges a été fermé pendant 12 jours à cause de deux cas de grippe A(H1N1) parmi les personnels, a-t-on appris mardi auprès de la préfecture de la Haute-Vienne.

L'hôpital de jour, dépendant du centre hospitalier Esquirol de Limoges et situé en centre-ville, a été fermé du 19 au 30 août.

"Cette fermeture n'a occasionné aucune perturbation majeure pour l'établissement car la structure fonctionnait au ralenti en raison de la période d'été", indique-t-on à la préfecture.

L'hôpital de jour, habituellement fermé l'été, avait rouvert par anticipation le lundi 17 août avec seulement six enfants pris en charge. Une aide-soignante, revenue de vacances de Saint-Tropez le lundi, est repartie chez elle le mardi en raison de symptômes grippaux. Un 2ème cas est survenu chez une étudiante infirmière qui avait déjeuné avec elle.

Aussitôt les cas connus, des mesures barrière ont été prises (port de masque). Le directeur de l'hôpital a décidé de fermer la structure, le temps que le délai de contagiosité passe. "Après sept jours, aucun symptôme grippal n'a été constaté, ni parmi les patients, ni parmi les personnels".

"Des prélèvements ont été faits pour avoir confirmation ou non de la grippe A(H1N1) même s'il ne s'agissait pas de cas groupés. Mais le directeur souhaitait vérifier par mesure de précaution", indique-t-on à la préfecture. "Les deux cas ont été confirmés".

Des mesures de surveillance ont été demandées pour les enfants, qui ne présentaient pas de risque particulier vis-à-vis de la grippe A(H1N1), et les autres personnels. Les deux professionnelles touchées n'ont connu aucune complication.

LIMOGES, 1er septembre 2009 (APM)

Retour au sommaire du dossier Grippe

Commentaires (0)