INFOS ET ACTUALITES

Les logiciels médicaux face à la polémique

Le quotidien Le Parisien a pointé dans son édition du 10 juillet 2013 les défaillances de logiciels d'aide à la prescription (LAP) hospitaliers, qui auraient notamment entraîné le décès, en novembre 2011, d'une patiente au centre hospitalier de Versailles.

traitements médicaments

« Si des logiciels dysfonctionnent, ils seront évidemment retirés » (Marisol Touraine)

Le Parisien se penche en effet sur le décès, le 20 novembre 2011, d'une patiente de 72 ans à l'hôpital André-Mignot, un des sites du centre hospitalier de Versailles, en s'appuyant sur un rapport rendu le 4 mars 2013 par la commission régionale de conciliation et d'indemnisation (CRCI) d'Ile-de-France.

Une information judiciaire pour homicide et blessure involontaire est ouverte depuis le 19 octobre 2012. La famille a porté plainte contre l'établissement, alléguant que la patiente était décédée à la suite d'une prescription d'amoxicilline, un antibiotique auquel elle était allergique. Cette allergie était bien notée dans le dossier médical, mais elle n'apparaît pas dans le système informatique qui est le moyen de prescription des traitements, indiquent les experts de la CRCI dans un extrait du rapport cité par le Parisien. Ils estiment que ce problème a entraîné une perte de chances de survie de la patiente évaluée à 80% et qu'en conséquence, la responsabilité du CH est engagée.

Le directeur de l'établissement, Olivier Colin, joint par le quotidien, explique que le logiciel était en cours d'installation à l'époque des faits. Il y a eu alors des dysfonctionnements. Mais depuis, d'autres tests ont été faits et ce logiciel a pu être déployé dans tout l'hôpital, sans que d'autres problèmes soient détectés, affirme-t-il. Je ne voudrais pas me défausser sur le logiciel car nous estimons qu'il réduit les risques d'erreur. Mais le risque zéro n'existe pas. Nous...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (2)

ALINEPITT

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#2

affligeant

Bientôt on dira que c'est la faute des IDE qui ne vérifient pas assez les prescriptions ^^

binoute1

Avatar de l'utilisateur

587 commentaires

#1

pfff

ces logiciels sont présentées dans les différents sites/journaux relatant le problème, comme des aides pour faciliter la communication et la prescription entre les professionnels !

et ça ne choque aucun journaliste, que pour faciliter la comm', l'hôpital doivent passer par ordinateur ?
Si les médecins prenaient le temps de rédiger leurs PM, si les IDE avaient le temps de travailler correctement...