INFOS ET ACTUALITES

L’Ordre des infirmiers se positionne sur la campagne de vaccination contre la grippe A H1N1

Cet article fait partie du dossier :

Grippe

    Précédent Suivant

L'Ordre National des Infirmiers (ONI) invite toute la profession infirmières à s'engager activement dans la  campagne de vaccination contre la grippe A H1N1 et demande une révision de la planification logistique.

Communiqué de presse

L’Ordre National des Infirmiers, entend apporter sa pleine contribution à l’organisation de la campagne de vaccination contre la grippe A/H1N1. Il souscrit au principe édicté par les recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique, HCSP, qu’un « élément important conditionnant l’impact de ces mesures est la rapidité de mise en place de chacune des stratégies » et que « toutes les personnes qui désirent être vaccinées devraient l’être ».

L’Ordre invite donc toutes les infirmières et infirmiers en activité ou retraités à participer à cette action de prévention et à se porter volontaires pour faire partie des équipes des centres de vaccinations et des équipes mobiles.

Il souhaite en revanche, que cette campagne s’entoure de toutes les règles de sécurité et de qualité des soins. Il n’envisage aucune organisation à minima que ne saurait justifier la situation présente.
Dans ce contexte :
L’ONI considère qu’il n’a pas à se prononcer sur l’expertise concernant la sécurité du vaccin, qui est de la compétence du HCSP.
Il ne cautionne pas, en revanche, la planification logistique de la vaccination telle qu’elle est prévue actuellement dans la circulaire du 21 août 2009, et notamment :

  • Le manque de lisibilité des missions de l’infirmier intégré dans un vocable générique de «autres paramédicaux » qui est source de confusion pour l’organisation des soins, tant au sein des centres de vaccination, qu’au sein des équipes mobiles.
  • Le choix de scinder la préparation du vaccin entre plusieurs intervenants, impliquant, de fait, que celui qui prépare n’est pas celui qui injecte.
  • Le choix du Ministère de la Santé et des Sports de faire appel pour cette campagne aux étudiants en soins infirmiers de 3ème année dans le cadre d’un stage de 4 mois sous la responsabilité d’un infirmier.

Si la circulaire se veut rassurante sur la couverture assurantielle des intervenants, elle ne peut occulter la responsabilité professionnelle individuelle de l’infirmier que ces dispositions impliquent. Elles engageraient, en effet, les infirmiers dans des situations où ils auraient à répondre de négligences qui ne seraient pas de leur fait, eu égard à la fragmentation des actes de soins et à la qualification insuffisante des étudiants en soins infirmiers.

L’Ordre ne peut, tant d’un point de vue éthique que déontologique, cautionner une organisation mettant les infirmiers en position de pratiquer des actes clairement contraires aux Bonnes Pratiques Infirmières en usage, et peu en rapport avec un niveau de qualité et de sécurité des soins que le contexte sanitaire et humain de cette campagne de vaccination exige.
Il n’est pas non plus envisageable pour l’Ordre que des étudiants en soins infirmiers soient réquisitionnés pour une période aussi importante à une tâche qui ne relève en rien d’une situation de formation propre à l’acquisition de compétences et qui ne pourrait être validée comme telle.

L’Ordre dans le cadre de ses missions "veille à maintenir les principes éthiques et à développer la compétence indispensables à l'exercice de la profession. Il contribue à promouvoir la santé publique et la qualité des soins".
Les infirmiers fidèles aux règles qui régissent la profession et aux valeurs qui la portent agissent « en toute circonstances dans l’intérêt du patient », dans tous les lieux de vie. La campagne vaccinale contre la grippe A/H1N1 qui va toucher l’ensemble de la population doit donc mobiliser largement les infirmiers

Communiqué de presse de l'ordre des infirmiers - 26/09/2009

Pour en savoir plus sur la grippe A H1N1 voir notre dossier
/les-grands-dossiers/les-grands-dossiers/grippe-mexicaine.html

Résumé

L'Ordre National des Infirmiers (ONI) invite toute la profession infirmières à s'engager activement dans la  campagne de vaccination contre la grippe A H1N1 et demande une révision de la planification logistique.

Retour au sommaire du dossier Grippe

Publicité

Commentaires (6)

caroline2009

Avatar de l'utilisateur

7 commentaires

#6

REQUISITION VACCIN H1N1

Bonjour, je suis d'accord, le virus H1N1 est bénin, mais le vaccin, si l'on en croit le professeur Bernard Debré, le docteur Vercoutere, Girard, et bien d'autres, ne serait pas utile, voire nocif, car porteur du fameux syndrome de Guillain Barré. Avez vous lu la notice des vaccins ?

http://atousante.blogspot.com/2009/10/c ... faire.html

http://www.emea.europa.eu/humandocs/PDF ... h832fr.pdf

Si comme moi, vous ne souhaitez pas être réquisitionnés pour la vaccination H1N1,
je vous conseille de lire les arguments du Docteur Marc Girard

http://diablogtime.free.fr/?p=1375

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#5

contre temps ....

reçue hier 08/10/09 dans le service, une note DRASS demandant à la direction de lister les infirmières volontaires bénévoles(???) pour aller vacciner "à tous vents" ...
la liste devait être rendue pour le 30/09/09 dernier délai ... oups !
au fait, les médecins sont_ils bénévoles quand ils reçoivent les patients pour une consultations H1N1 ???
je ne le pense pas et je dirai même que cette grippe est une opportunité pour le chiffre d'affaire ...
alors pourquoi nous, infirmières, devrions nous vacciner gratos ???
aller Roselyne .... lâche une prime !!!

mastclgu

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#4

auto vaccination

re
maman qui travaille a la ddass est qui a pour livre de chevet la circulaire me dit qu'il faut l'entendre non pas comme l'obligation de se faire vacciner pour vacciner mais que se sont les personnels presents qui se vaccineront entre eux pendant leur vacation dans les centre de vaccination
en tous cas cela me saoule toujours autant et je pense que je vais partir hiberner un peu
en tous cas si vous avez des stokcs de mouchoirs usagers je prends comme ca quand les gendarmes viendront frapper a ma porte je leur mettrais sous le nez "je suis malade je ne peux pas y aller atchoum "

saxogreg

Avatar de l'utilisateur

7 commentaires

#3

Infirmier

http://www.ffpneumologie.org/IMG/pdf/090821_circulaire_vaccination.pdf

Page 11/19, fiche n°5:
"2. Toute l'equipe de vaccination devra s'auto-vacciner lors de sa première vacation".

Je passerais sur les remarques curieuses et malsaines de DG/DSSI d'Hôpitaux tentant d'imposer la vaccination à leur personnel invoquant "leur inconscience".
Je leur propose de tenir la seringue et de s'en faire un ptit flash, pour ma part, je passe mon tour !

mastclgu

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#2

vaccin

il n'est stipulé nul part qyue les vaccinants doivent etre vaccinés et si tu trouves un texte je le veux bien car je ne veux pas etre vacciné et je suis potentiellement requisitionnable et je ne veux pas faire ce vaccin

saxogreg

Avatar de l'utilisateur

7 commentaires

#1

Infirmier

Il est à ajouter que les personnels exerçant dans les centres de vaccination devront être eux-mêmes vaccinés contre le virus H1N1... alors que la loi de 2002 n'impose à personne l'obligation de se faire vacciner contre quoi que ce soit. Les réquisitions seront donc infaisable dans ce contexte de vide juridique que la DHOS connait.