INFOS ET ACTUALITES

Pour un meilleur accompagnement des personnes en situation de handicap

par .

Cet article fait partie du dossier :

Exercer dans le privé

Environ 10 millions de personnes sont en situation de handicap en France, et en établissement de santé, les prises en charge souvent hétérogènes. Pour assurer à ces patients un accueil optimal et pour garantir un égal accès aux soins, la Haute Autorité de Santé (HAS) publie un guide de bonnes pratiques destiné aux professionnels de santé et aux directions.

Personne en chaise roulante

Le guide publié par la Haute Autorité de Santé vise à améliorer les conditions d’accueil des personnes en situation de handicap.

Afin d’aider les établissements de santé à mieux accompagner les personnes en situation de handicap et pour favoriser un parcours de soins adapté, la Haute Autorité de Santé (HAS) publie le guide « Accueil, accompagnement et organisation des soins en établissement de santé pour les personnes en situation de handicap ». Rappelons qu’à ce jour, environ 10 millions de personnes sont en situation de handicap en France. Elles bénéficient de prises en charge souvent hétérogènes dues à un manque de référentiel ou d’outils spécifiques. Le guide devrait ainsi permettre à ces patients de bénéficier d’un accès à des soins de qualité. Cinq objectifs prioritaires ont été identifiés pour améliorer l’organisation des soins pour les personnes handicapées.

Il s’agit dans un premier temps d’assurer la qualité et la continuité du parcours de santé des personnes en situation de handicap. Cela passe notamment par une information au patient facilitée et l’identification, au préalable, des besoins spécifiques du patient pour un accueil personnalisé. Les professionnels doivent également adapter les procédures et protocoles de soins (soins corporels, modalités d’alimentation, prise en charge de la douleur, prise en charge médicamenteuse) à la situation de handicap rencontrée. La sortie du patient doit elle aussi être préparée. Par ailleurs, il convient, au-delà des obligations légales et réglementaires à respecter en matière d’accessibilité des locaux, d’assurer une accessibilité effective des équipements et services de l’établissement. Cela doit ainsi permettre de maintenir l’autonomie du patient. La place de l’aidant a également son importance pour la HAS. Les professionnels de santé sont invités à porter une attention particulière à l’expertise que peut avoir l’aidant et à réfléchir aux modalités de sa participation au sein du service. La HAS préconise la mise en place d’un référent handicap ou d’une équipe spécialisée au sein de l’établissement ou au niveau d’un groupe hospitalier de territoire de manière à développer les compétences  et les connaissances en interne. Enfin, les équipes doivent être fédérées autour du projet de changement grâce notamment à l’engagement de la direction et de l’équipe médico-soignante.

La HAS met à disposition des professionnels deux outils permettant aux équipes d’améliorer leur pratique quotidienne : une check-list Les actions à entreprendre pour s’améliorer et une grille patient-traceur. Ces recommandations et outils témoignent de l’importance d’associer les personnes handicapées aux soins mais aussi leurs aidants. L’amélioration de l’accueil et de la prise en charge de la personne handicapée ne peut en effet se faire sans une écoute attentive des besoins du patient et de leur compréhension.

Accueil, accompagnement et organisation des soins en établissement de santé pour les personnes en situation de handicap

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE  Journaliste Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com  @ATrentesse

Retour au sommaire du dossier Exercer dans le privé

Publicité

Commentaires (0)