INFOS ET ACTUALITES

Même à l'hôpital, les patients ont le groove !

    Suivant

Hospitalisé à Fréjus après avoir eu un début d'infarctus, un artiste varois écrit une chanson et tourne un clip avec la participation de son voisin de chambrée, pour tromper son ennui. Intitulée "le groove de la 510", la vidéo cartonne sur les réseaux sociaux. Le jeune homme, quant à lui, est à présent en rémission.

Comment redonner de la bonne humeur à l'hôpital ? Si Mathias Bonnot n'aurait jamais pensé sortir un groove comme ça, c'est réussi !

Ça n'arrive qu'aux autres, mais cette fois, les autres c'est toi aussi apparemment. Mathias Bonnot, artiste de 29 ans surnommé Ma2 Bonn's hospitalisé suite à des problèmes cardiaques a décidé de réaliser un clip dans sa chambre avec la complicité de son "colocataire" pour parler de son expérience. La vidéo diffusée sur les réseaux sociaux est devenue virale. Le musicien raconte au journal Var Matin : Je pensais y rester une heure et rentrer chez moi quand il est d'abord allé passer des examens cardiaques à Notre-Dame-de-Draguignan. Mauvais pronostic, il fait un début d'infarctus et est transféré à l'hôpital Bonnet de Fréjus pour y subir de multiples prises de sang et autres coronarographies. 

Branché comme un restau chic à Paris. Pas d'infirmières coquines pour soulager mon petit coeur carencé.

Au fil du temps, les examens se poursuivent et la santé du jeune homme s'améliore, cependant il s'ennuie et la musique commence à lui manquer. Il demande donc à sa compagne de lui ramener son ordinateur et son synthétiseur. J'étais réveillé très tôt par les infirmières, j'avais vraiment du temps à tuer. En parallèle, il quitte les soins intensifs pour le service de cardiologie où il fait la connaissance de son voisin de chambre, un corse d'une soixantaine d'années prénommé Sergio. Je tombe sur une perle, un monsieur plein de bonne humeur et de joie de vivre, se remémore-t-il.

C'est alors que l'idée du clip lui vient. Je voulais amener de la bonne humeur dans cette épreuve pas très agréable, explique le musicien. Il précise n'avoir jamais autant ressenti d'amour que lorsque j'ai eu le cœur "abîmé". D'ailleurs, il souligne à la fin de sa vidéo n'avoir eu affaire qu'à des personnes aimables et bienveillantes, une attention que les soignants, trop peu souvent valorisés, apprécieront. Nous lui souhaitons le meilleur à venir !

Pour écouter sa chanson, cliquez sur la vidéo

Journaliste infirmiers.com roxane.curtet@infirmiers.com  @roxane0706

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)