INFOS ET ACTUALITES

"Movember" : à vos moustaches pour défendre la santé masculine !

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Novembre devrait être, une fois encore, le mois le plus moustachu de l'année. A l'occasion de l'édition Movember 2017, lancée depuis 2003 par la fondation du même nom, les rues et les réseaux sociaux devraient voir fleurir la moustache dans tous ses états pour sensibiliser l'opinion à l'importance de la santé masculine.

Movember

Travaillée, hirsute ou symbolique, la moustache sera de rigueur en ce mois de « Movember » !

Sous ses allures légères, Movember est un mouvement sérieux. L’enjeu n’est autre, en effet, que la santé masculine. Signe de ralliement de ce mouvement ? Le port de la moustache. Chaque mois de novembre, les hommes du monde entier sont invités par la fondation Movember à se laisser pousser la moustache pour attirer l’attention sur les maladies masculines d’une part et lever des fonds en faveur de la recherche contre le cancer de la prostate, le cancer des testicules, la santé mentale et la prévention du suicide chez les hommes. Tout le monde est appelé à y participer, soit en portant fièrement une vraie moustache fournie, soit en faisant preuve d’imagination pour la symboliser. Le mot d’ordre de la fondation australienne : changer le visage de la santé au masculin.

D'ici 2030, nous allons réduire de 25 % le nombre de décès prématurés touchant les hommes.

Les origines australiennes du mouvement

C’est en Australie qu’a émergé le mouvement Movember, en 2003. Un groupe d’Australiens demande à trente hommes de se faire pousser la moustache pendant trente jours, constatant que les hommes sont moins attentifs à leur santé que les femmes et que les maladies masculines demeurent taboues. Movember. Contraction de mo, abréviation de moustache en anglais australien, et de november, novembre en anglais, prend alors de l’ampleur. L’opération connaît un franc succès et interpelle l’opinion publique avant de s’exporter, en 2007, dans plusieurs pays dont l'Irlande, le Canada, l'Espagne, le Royaume-Uni, l'Afrique du Sud, Taïwan, les États-Unis, le Japon, le Kazakhstan, la Pologne, et depuis peu, la France.

Des événements originaux pour un mois hirsute

Les soignants aussi s’engagent pour Movember en France. En voici quelques exemples choisis :

  • A l'Hôpital Bégin se tiendra une Journée de la Prostate, organisée et animée par l'équipe du service d'Urologie. Au programme : informations sur les pathologies de la prostate, rencontre avec les urologues, visite d'une prostate géante, présence d'un robot Da Vinci... 
  • Le CHRU de Lille organise un concours photo de la plus belle moustache entre le 21 novembre et le 28 novembre : "que vous soyez un homme, une femme, que vous ayez une moustache naturelle ou factice, venez-vous faire prendre en photo, en individuel ou en binôme !" lancent les organisateurs.
  • Les étudiants en 2e année à l’Institut de formations en soins infirmiers de Forbach, en Lorraine, ont répondu à l’appel du concours photo de la FNESI. Pour les soutenir, il suffit de liker leur photo.  

Et vous, porterez-vous la moustache en ce mois de novembre ? Envoyez-nous vos photos ou faites-nous part de vos actions afin que nous les partagions !

Retrouvez toutes les actions de Movember sur le site de la fondation.

Depuis ses modestes débuts en 2003, Movember s'est développé pour devenir un véritable mouvement mondial et s'attirer le soutien de plus de 5 millions de porteurs de moustaches, se réjouit la fondation Movember. Celle-ci s’est fixée un objectif : réduire de 25 % le nombre de décès prématurés touchant les hommes d'ici 2030.

Pour en savoir plus :

Pour rejoindre le mouvement Movember, il vous suffit de vous inscrire sur le site de la Fondation

Pour faire un don en ligne, à un organisateur d’événement ou directement à la Fondation, consultez le site

Creative Commons License

Journaliste susie.bourquin@infirmiers.com @SusieBourquin

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)