VIDEO

Nicolas Keramidas, dessinateur, raconte l'hôpital "à cœur ouvert"

Cet article fait partie du dossier:

Fonction Publique

    Suivant

[Regard de patient] Il est certainement le premier opéré à coeur ouvert à l'âge d'un an en France en 1973 mais préfère "mettre un bémol" : c'est "compliqué" d'enquêter sur une opération qui a eu lieu il y a près de 50 ans "alors je préfère dire "le premier enfant ou l'un des premiers enfants opéré(s) à coeur ouvert". Nicolas Keramidas, 48 ans, dessinateur, 19 bandes-dessinées au compteur, raconte pour la première fois son histoire dans un roman graphique autobiographique intitulé "A coeur ouvert". Nous l'avons rencontré dans son atelier, à Grenoble (Isère). 

Aussi loin que remontent ses souvenirs, Nicolas Keramidas s'est toujours connu avec une large cicatrice qui lui barrait le ventre. Tout petit, ses parents s'aperçoivent qu'il cyanose au bout des doigts. Ils découvrent que leur fils souffre d'une malformation cardiaque depuis la naissance, une "tétralogie de Fallot", qui conduira à la première opération du coeur. On est en 1973 et le petit Nicolas Keramidas a un an. Plus grand, il en joue : pour échapper au service militaire, pour séduire sur la plage... Mais en 2016, sur un terrain de football, son coeur s'emballe : il subira, à l'âge de 43 ans, sa deuxième opération à coeur ouvert. Une expérience angoissante qu’il parvient à surmonter avec sa femme Chloé qui, comme lui, a tenu un carnet dans lequel elle consigne, chaque jour, ses impressions. C’est à partir de ces notes, et des siennes, qu’il retrace en détail toutes les étapes de cette descente aux enfers médicale jusqu’à sa sortie définitive de l’hôpital. L'enfance (il pense qu'il a été opéré parce qu'il avait avalé une bille), l'enquête autour de sa première opération, la seconde opération à coeur ouvert en 2016, l'hospitalisation, la rééducation... En usant d’un savoir-faire acquis aux Studios d’animation Walt Disney de Montreuil où il a travaillé pendant douze ans, Nicolas Keramidas porte un regard très personnel sur cette épreuve dans un livre à la fois intime et drôle. 

"A coeur ouvert", par Nicolas Keramidas 208 pages – 17,50€ ; En librairie le 29 janvier.  

Journaliste susie.bourquin@infirmiers.com @SusieBourquin

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)