INFOS ET ACTUALITES

Noël, 1er de l'An à l'hôpital... ils racontent (épisode 2)

par .

Nous vous l'avions demandé... et certains d'entre vous ont répondu... Voici donc quelques témoignages intemporels de soignants qui ont passé Noël ou le 1er de l'An à l'hôpital et pas toujours comme ils l'avaient espéré... Que ces quelques lignes accompagnent et encouragent tous ceux qui sont de garde en cette période de fêtes ! L'année prochaine, ils pourront à leur tour, en témoigner...

sapin de Noël infirmiers

Vous avez passé Noël ou le Jour de l'An à l'hôpital : récits

Noël ou nouvel an à l'hôpital, on aime, ou on n'aime moins... A l'hôpital ou en tournée, les festivités ne se passent pas toujours comme prévu : patients instables, ambiance plutôt glauque, forte affluence... Cela donne parfois des situations cocasses qu'il est bon de se remémorer une fois les fêtes passées. Alors, « passer les fêtes de fin d'année à l'hôpital, fun ou pas fun ? ». Une chose est certaine, ces journées ou soirées sont souvent mémorables !

Quand les forumeurs racontent les fêtes...

Noël ou nouvel an folklorique, joyeux ou un peu moins gai, les forumeurs d'Infirmiers.com nous racontent tout  ! Ainsi, andessy explique diplômée depuis 4 ans, j'ai toujours fêté Noël et le nouvel an (sauf un) à l'hôpital. L'une imposée par mon planning l'autre par choix en heures sup. Et j'ai adoré ! Comme je travaillais à chaque fois dans des services ou établissements avec pas mal de personnel de nuit, en 12h, l'ambiance était toujours chaleureuse et festive. Tout dépend de ses contraintes familiales et du contexte. C'est sûr qu'une personne avec des enfants qui passe la nuit de Noël en tête à tête avec son binôme voire entièrement seule... Mais dans mon cas c'était fun !. Castemo ajoute pour ma part j'ai toujours apprécié de bosser le jour de Noël ainsi que le jour de l'an. Il y a tout de même une ambiance festive (bon ce n'est pas la teuf non plus hein ! pas le temps aux urgences) et j'en garde des souvenirs agréables. Concernant la charge de travail ... c'est la même (ou presque) donc ça ne change pas des autres jours. On bosse toujours autant.

Quant à boudchou47, infirmière à domicile, elle trouve que travailler un jour de fête est, malgré sa bonne humeur, plutôt glauque et explique au début je disais "Bonne Année", et les patients me répondaient chacun avec leur mot "Ce sera la dernière"... J'ai tenté "Meilleurs vœux" plus approprié, et.... j'ai eu les mêmes réponses. C'est un jour où, plus que d'habitude, ils ont besoin de s'épancher... Ils font un peu le bilan... si le patient n'est plus capable de converser, c'est l'aidant qui s'y colle. Bref, je préférerais bien entendu ne pas travailler, mais ce n'est pas imaginable (je ne me vois pas demander les deux fêtes à ma remplaçante) et puis.... ça fait partie du boulot, c'est tout.

Pour Poppy77 en revanche, Noël à l'hôpital s'apparente à un jour comme les autres : j'ai travaillé à Noël l'année dernière et on n'a même pas eu le temps de manger le repas qu'on avait préparé parce que les patients n'étaient pas stables. L'esprit d'équipe, on l'a toute l'année, on s'entend tous très bien et nous sortons régulièrement ensemble donc j'aurais préféré être en famille. C'est une journée comme une autre... Il n'y a pas moins de travail, les patients ne vont pas mieux parce que c'est Noël et on n'attend pas cette date pour être dans une ambiance festive !. Dan65 se remémore quant à lui une journée un peu particulière : 1er de l'an 2012, je fais la nuit avec une collègue, hum, comment dire, spéciale. Proposition de repas amélioré ? Non. Proposition de partager une demi-bouteille de champ (on est en psychiatrie et cette nuit-là on n'a personne) ? Non. Alors quand le cadre de nuit m'appelle et me demande de venir en renfort pour un patient qui s'est ch... dessus (parce que personne n'a pris la peine de s'en occuper avant l'épisode fatal), je saute sur l'occasion ! Et c'est comme ça que j'ai passé le nouvel an les mains dans la m..., et en plus heureux comme un pape !. Enfin, Ellyana, qui travaille en médecine gastro, raconte à Noël et nouvel an c'est juste bondé (décompensations de cirrhoses, pancréatites aiguës...). L'année dernière, j'ai juste passé mon après-midi à réanimer. Du coup, le repas amélioré qu'on a prévu, je l'ai mangé seule à 17h15 en 15 min !

La rédaction d'Infirmiers.com vous souhaite de vivre en équipe, seul, et/ou avec les patients, à l'hôpital, en clinique, en Ehpad, à domicile... de beaux moments à l'occasion des fêtes de fin d'année 2017.

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSERédactrice Infirmiers.comaurelie.trentesse@infirmiers.com @ATrentesse

Publicité

Commentaires (0)