INFOS ET ACTUALITES

Observance du port de gants dans les soins à risques d’AES...

Cet article fait partie du dossier :

AES

    Précédent Suivant

Observance du port de gants dans les soins à risques d’AES... une logique professionnelle conditionnée par les représentations sociales

Les soins invasifs font partie du quotidien de l’infirmière et les AES (Accidents avec Exposition au Sang) constituent la première cause des accidents du travail déclarés. Force est de constater que l’infirmière ne se protège pas toujours par le port de gants.

Grâce à une enquête fondée sur des entretiens auprès de quatre infirmiers exerçant à l’hôpital, l’auteur Boukhari Djamel dans son travail de fin d’études rédigé dans le cadre de l'obtention du Diplôme d’Etat infirmier pour les médecins étrangers, a voulu approfondir sa réflexion en cernant les risques infectieux tels qu’ils sont perçus par ces soignants et appréhender ainsi leurs pratiques de soins. L’analyse des entretiens fait émerger la notion de représentations sociales à l’origine de leurs comportements.

Ainsi, outre la pathologie avérée du patient, ces représentations sociales vont conditionner la décision de porter ou non des gants dans les soins à risque d’AES.

Un très bon travail à faire connaitre ! (ici le TFE en pdf)

Guy IsambartRédacteur en chefwww.infirmiers.comGuy.isambart@infirmiers.com

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire