INFOS ET ACTUALITES

On manque d'infirmières, oui et alors ?

L'allocation permettant à des chômeurs en fin de droit de se former à un métier "en tension" (dont les infirmières) a été remplacée par une allocation d'un montant en moyenne bien inférieur.

La profession infirmière est un « métier en tension » : cela signifie qu’il y a pénurie d’infirmières et qu’il faut encourager les vocations, notamment en rendant les études plus faciles financièrement.

C’est du moins ce qui a motivé la création de l’AFDEF : allocation en faveur des demandeurs d’emploi en formation.

Jusqu’à fin décembre 2010, ceux-ci pouvaient recevoir une allocation d’aide au retour à l’emploi comprise entre 57,4 et 75 % de leur dernier salaire, soit en moyenne 1 000 euros par mois pour les 30 000 bénéficiaires annuels.

C’est peu, mais déjà beaucoup pour des adultes souvent en charge de famille et qui ont pris le risque de changer d’orientation professionnelle.

C’est trop pour le gouvernement, qui n’a pas renouvelé sa participation à la fin de l’année, ses tergiversations laissant les éventuels bénéficiaires dans la plus grande incertitude (l’AFDEF est financée par l’État et par Pôle Emploi).

En définitive, ces derniers devront se contenter de 652 euros mensuels, correspondant à l’effort consenti par Pôle Emploi et par l’État, malgré la promesse faite par Xavier Bertrand en mars de rétablir l’AFDEF.

Certes, l’allocation ne finance pas que de futurs infirmiers.Mais la décision gouvernementale relativise beaucoup de beaux discours.

Webographie

  • Claire Guélaud. Économies de bout de chandelle sur les chômeurs en formation. Blog du Monde « Question(s) sociale(s) ». 11 avril 2011.

Webographie Infirmiers.com

Creative Commons License
Rédacteur en chef IZEOS
serge.cannasse@izeos.com

Publicité

Commentaires (1)

Sancho

Avatar de l'utilisateur

183 commentaires

#1

Encore un nouvel ENCUL..... de Drozophile ...

AFDEF nouvelle formule devalorisé ....
Salaire public et Privé inchangé depuis les greves 2000...
Passage en Cat A pour le Publique ... pour 50 euro Brut/mois et rien pour le privé
Je sais pas ou on va mais on y va ...