INFOS ET ACTUALITES

Ordre infirmier : la mobilisation continue !

Cet article fait partie du dossier :

ONI

    Précédent Suivant

actualité santéAprès le rejet par l'assemblée nationale du projet de création d'un ordre de la profession infirmière, des associations infirmières ont rencontrés, le 16 février dernier, Mr Edouard COUTY, dans le cadre de la mission de concertation initiée par le Ministre de la Santé et des Solidarités.

Lors de cette rencontre, le Groupe Sainte Anne qui regroupe aujourd’hui 40 associations et syndicats infirmiers unis pour la création d’un Ordre, a pu mettre en avant le bilan de ses EGIDES (Etats Généraux) et réaffirmer la volonté de la profession de s’unir autour d’un ordre professionnel attendu depuis de longues années.
Ces Etats généraux avaient permis de faire le point sur les futurs missions de l’ordre : « Investissement d’un Ordre dans le respect de l’Ethique et de la déontologie professionnelle ; Analyse de la démographie de la profession par un enregistrement obligatoire des professionnels ; Capacité à suivre les infirmiers par un enregistrement individuel unique et réactualisé des données de formation, de qualifications, d’expérience professionnel et des sanctions infligées ; Capacité à travailler en interdisciplinarité avec les autres professionnels de santé. »

Le groupe Saint Anne a rappelé que la profession infirmière s’est exprimée largement pour que l’Ordre prenne en compte la représentativité des modes d’exercices professionnels et pour que les infirmières françaises ne soient pas une exception européenne, de nombreux pays Européens possédant déjà leur ordre (Italie, Espagne, Portugal, Grèce...)

La Coordination Nationale Infirmière (CNI) a elle aussi été reçue par Mr Couty. « Grâce à son travail syndical de proximité et les rencontres quotidiennes sur le terrain avec les infirmières », les représentant de la CNI ont pu remettre en avant « l’attente de la profession d’une structure ordinale qui permettrait d’obtenir une représentation professionnelle de poids face aux pouvoirs publics ».

La Fédération National des Etudiants en Soins Infirmiers (FNESI), organisme représentatif des 80 000 étudiants infirmiers Français, a elle aussi, dans un communiqué de presse, réaffirmé son avis favorable à la création d’un ordre des infirmiers. L’Ordre pourra intervenir dans les actions de formation initiale et continue. La FNESI revendique pour tous les ESI, le droit à l’adhésion à l’ordre infirmier.

Monsieur Couty doit entendre toutes les organisations syndicales et associations professionnelles afin de remettre son rapport au ministre de la santé au mois de mars 2006. Le 26 janvier dernier, Mr Xavier BERTRAND, ne s'était pas opposé au "principe" de la création de l'ordre, s'était engagé à fixer un "rendez-vous avant l'été pour proposer une solution, en débattre et voter". (Cliquez ici pour consulter la délibération)

La profession infirmière s’était par ailleurs déjà exprimée lors d’un sondage réalisé sur le site infirmiers.com au mois de Septembre et Août 2005. 92% des 2722 votants, s’étaient déclarés favorables à la création d’un ordre infirmier. (Voir le sondage)


Antoine Huron pour infirmiers.com
antoine@infirmiers.com


Les communiqués de presse :
- CNI : L’ordre infirmier. Le ministère consulte
- GIPSI : Communiqué Mission Couty pour la création d’un ordre infirmier
- FNESI : L'ordre des infirmiers : manipulation ou réelle intégration ?

Retour au sommaire du dossier ONI

Publicité

Commentaires (1)

Pendergast

Avatar de l'utilisateur

11 commentaires

#1

Sondage

Pourquoi n'a t' on plus accès aux résultats du sondage...?????