INFOS ET ACTUALITES

Ordre des infirmiers : Premier bilan et travaux en cours

Cet article fait partie du dossier :

ONI

    Précédent Suivant

La Présidente de l’Ordre des infirmiers, Mme Dominique Le Boeuf, a présenté lors d'une conférence de presse, vendredi 11 décembre, un « Bilan de l’Ordre à trois mois de sa création effective ».

Cotisation à 37,50 euros pour les jeunes diplômés

La Présidente a commencé par annoncer que les élus du Conseil National de l’Ordre des Infirmiers avaient voté à l’unanimité, une cotisation spéciale pour les jeunes diplômés minorée de 50% soit 37,5 euros.

Cette décision a été prise en tenant compte du fait que les jeunes diplômes devaient cotiser avant d’avoir touché leur première paye. La Présidente a précisé que cette cotisation allait couvrir la période jusqu’au 30 avril prochain. Ensuite il serait demandé à ces jeunes diplômés une cotisation « normale » qui ne devrait pas augmenter en 2010.

Nombre d’inscrits à l’OrdreAux questions insistantes des journalistes sur le nombre de personnes inscrites à l’Ordre, la Présidente a précisé que 40 à 60 % des infirmières n’avaient pas reçu leur dossier et que plus de 20% des dossiers renvoyés n’étaient pas conformes (adresse incomplète…). Par contre elle donnera le chiffre exact des inscrits en janvier prochain et assure ne pas « vivre à crédits ». La Présidente affirme mettre la «...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (16)

cmptp69

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#16

yak ! yak ! yak !

ouf !!!!
ouf !!! l'ordre infirmier , ce dinosaure mort né est re-mort et re-re-mort!!!!(sans remord)(mes chères collègues , vous allez pouvoir vous payer une petite robe à 75 euros !!! ou un bon restau. ou les deux en 2 ans ) ! on ne peut que se féliciter de cela . Il était impossible qu'un tel déni de démocratie et d'empathie demeure . Il était impossible que nous , les infirmières et infirmiers soyons représenté(e)s par ces gens ... surtout que ne nous leur avions rien demander .Il était impossible que nous nous laissions infliger autant de contraintes et de mépris . A nous de nous prendre en main ; nous avons su lutter contre l'ordre , apprenons à lutter contre tout ce qui nous opprime . Nous sommes infirmières et infirmiers au service de nos contemporains et à notre service !

bernard goujon

Avatar de l'utilisateur

7 commentaires

#15

on avait rien demandé...

Bon je suis contre cet ordre; mais pourquoi vouloir baisser la cotisation de 50% pour les nouveaux diplomés si ce n'est pour les "acheter"? Si l'on veut une cotisation "juste" elle doit être choisie et donc désirée, "ah excusez moi j'avais oublié que çà va pas être possible comme option" Bon alors au moins qu'elle soit au prorata du salaire, c'est pas ce qui me fera payer mais bon...Sinon avant qu'ils donnent les chiffres réels des cotisants...cela s'est vérifié avec l'ordre des kiné...les chiffres ne sont jamais publiés tant qu'ils ne servent pas la cause de l'ordre...Amen!!!

ide85

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#14

le sens de la priorité..........

messieurs et mesdames de l'oni, en lisant ce petit texte je me suis posé la question sur votre sens des priorités...votre dossier"Reconnaissance mutuelle des diplômes d’infirmiers entre la France et le Québec"...croyez vous franchement que c'est la priorité ? combien d'entre nous irons bosser au quebec ?....vous n'avez franchement rien d'autre à faire?...peut être serait il plus judicieux de remettre votre blouse et nous rejoindre dans les services pour pallier au non remplacement des collègues en arrêt....on se demande franchement à quoi vous servez ! en espérant ne jamais cotiser pour ça !

FreeDE

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#13

Cotisation Ordinale

Et si en envoyait un timbres postal en guise de cotisation ? Et si l'ONI arrive à faire avancer les choses, on envoie les cotisations normales ! Bienvenue au pays bes Bisounours ! Posons la question autrment. Pourquoi l'ONI fait peur ? Pourqoui les medecins nous ont mis des batons dans les roues ? Pourquoi l'état a tant tardé pour nous accorder cet ONI ? Notre droit récent de prescription y est grandement pour quelque chose. Souhaitons nous encore et encore des textes en copié collé plus ou moins adaptés par délégation médicale ? Notre union fera notre force.

Lecreat

Avatar de l'utilisateur

11 commentaires

#12

ONI suite

Un collègue qui fait parti de l'ONI me dit pour le département on a calculé un budget annuel de 50k euros, ok, disons qu'ils ont mal calculé je leur accorde 100k euros/an. Pour 100 départements ca fait 10 millions d'euros,on dit 5 millions de budget pour Paris (suis sympa qd meme) on arrive à 15 millions d'euros meme en rajoutant 5 millions d'euros d'imprevu on est à 20 millions et la c vraiment en gaspillant et comptant large. Et l'ONI nous demande 32 millions ?? Défendeur de l'ONI y a rien qui vous pose problème ?

Lecreat

Avatar de l'utilisateur

11 commentaires

#11

ONI

Beaucoup d'inf ne sont pas contre un Ordre (87% d'entre nous pensent que cela sert à rien) mais surtout 75 euros par an soit 32 millions d'euro par an ! Et passer à 100euros dans 2 ans à mon avis ...Vous comptez monter une holding et racheter l'Oreal ?
Vous avez déjà un 800m2 à Paris,il ya une démesure sur les missions et le financement proposé. A vouloir s'entêter sans écouter les infirmiers vous allez couler avec 30% d'inscrits et passer sous la tutelle de l'état, ce qui ne changera pas grand chose à nos saliares ou conditions de travail

FreeDE

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#10

ONI...Suite...Suite

A l'hopital les syndicats sont la pour défendre les intérets des infirmiers (salaires, conditions de travail...). Ces actions sont nécessaires et très souvent localisées. En concertation avec l ONI , intégré dans nos "codes", les nouvelles mesures ou dispositions ont alors un impact national...
A qui s'adresser quand on a un soucis avec un collègue ou un patient qui souhaite porter plainte contre nous actuellement ? Aux syndicats ? Mais aussi : Pour la campagne de vaccination faut il s'adresser a chaque infirmer, a des groupes syndicaux ou à une instance qui représente toute la profession ?

FreeDE

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#9

ONI... Suite

L' ONI protège les professionnels respectables et sanctionne les autres par avertissement, suspention, radiation et meme davantage si les faits sont graves. l ONI est aussi présent pour valoriser notre profession et reste un interlocuteur privilégié devant les plus hautes instances administratives. L'Ordre est sans contest bien plus util en secteur libéral qu'en secteur hospitalier. Et il n'aurait pas été idiot de concevoir en ce sens deux ordres infirmiers !

FreeDE

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#8

ONI

Notre profession réponds aux textes, du Code Civil, Code de la santé Public, Code de la sécurité sociale et du Code Pénal en cas de litige ou plainte. L'ONI met en place le code de déontologie et l'ethique de notre profession. Il faut voire cela un peu comme des gardes fous et une protection inespérée avant les procédures pénales. Respecter ce code de déontologie est avant tout respecter tous les codes dont nous dépendons. La cotisation est importante surtout dans le sens ou elle marque notre engagement et notre responsabilisation.

FreeDE

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#7

Suite...

Puisque nous sommes si prétentieux, pourquoi ne pas dire aux autres professions libérales qu'ils sont vraiment abrutis d'avoir un Ordre et surtout pourquoi ils y tiennent ?
Les kinés ont "le ponpon" non ? Leur premier Ordre a été dissou et ils en sont à leur second !
L'écrasante majorité des infirmiers se croit superieur aux autres ou est tout simplement mal informé ou désinformé ?

vince25230

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#6

que faire

bonjour a tous
je suis infirmier et franchement je m'attendais a ce que l'ordre règle nos problème de salaire, nos heures de fou dans les services, la valorisation de notre métier (je ne suis pas une bonne soeur comme dans le temps...)etc.. Apparemment ça ne sera pas le cas, c'est le rôle des syndicats. Alors a quoi bon cet ordre que quelqu'un m'explique ce qu'on aura a gagner. C'est un métier formidable mais là je suis au bord de l'épuisement et les années futures ne sont pas très réjouissants
merci

FreeDE

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#5

A moitié plein, a moitié vide...

Infirmier(e) n'est pas un "sous-metier". Et il faut essayer de ne pas tout mélanger. Et si certains infirmiers pensent que leurs confrères sont des frustrés, peut etre faut il se remettre un peu en question et envisager une reconversion...
Il semble plus intelligent d'avancer avec ses propres convictions qui seront toujours par définition subjectifs que de ne se contenter que de l'amer art de la critique stérile.
Quelle importance de savoir si le verre est à moitié plein ou a moitié vide !?

dalex1999

Avatar de l'utilisateur

31 commentaires

#4

je maintien

Je persiste: c'est le désinformation; l'information interessante aurait de dire que moins de 20% des IDE ont potentiellement renvoyés leurs dossiers (d'apres les dires de la chef); qu'apres les 13% d'electeurs, cela devrait finir par clore le debat: l'ecrasante majorité des IDE ne veulent pas de l'ordre et n'en ont pas besoin.

Enfin qu'on vous dites: "vous verrez que lordre est indispensable pour une grande profession": franchement, elle est OU la grande profession? Faut pas deconner quand meme... Faut etre frustré d'avoir raté médecine ou se porter en "sauveur" pour tenir de tels propos!

guilloy

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#3

reponse sur oni

mr isambart est tres objectif
il faut arreter de critiquer loni
l ordre se met en place et vous verrez dans 18 mois le pouvoir de notre reconnaissance.vous verrez que lordre est indispensable pour une grande profession

dalex1999

Avatar de l'utilisateur

31 commentaires

#2

Désinformation

"La Présidente, toujours aussi dynamique et déterminée a répondu de façon claire et précise aux questions des journalistes. Elle garde une vision positive de sa fonction et du rôle de Présidente qu’elle considère comme primordial de l’Ordre des Infirmiers."

Monsieur Isambart: cette conclusion est un véritable parti pris, subjectif et qui n'engage que vous. Merci la prochaine fois de prendre un peu de recul; ce site ressemble de plus en plus à l'"organe de presse officiel de l'ONI"! Un peu comme "L'HUMANITE" pour le parti communiste ou "LE FIGARO" pour l'UMP!

FreeDE

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#1

Un ordre nécessaire

Nous manquons malheureusment de maturité professionnelle et ne nous intéressons pas assez au cadre juridique dans lequel nous évoluons. Il faut voir l'Ordre comme une chance incroyable pour la profession.
Réfléchissons deux secondes et voyons simplement les choses : Combien d'infirmiers sont syndiqués, combien cela coute t'il ? Est-ce obligatoire ? Si un infirmier cotise obligatoirement à l'ordre, cotisera-t-il également a un syndicat ? Nous en revenons aux crises de pouvoirs... Qui a le plus a perdre ? Syndicats et Ordre ont des missions différentes mais complémentaires. L'union fait la f...