INFOS ET ACTUALITES

Paludisme : stagnation des financements

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Malgré les importants progrès accomplis, les financements de lutte contre le paludisme restent insuffisants et semblent même stagner.

© poilOdo - FlickrLe financement international de la lutte contre le paludisme a fortement augmenté durant les 10 dernières années pour passer de 200 millions de dollars en 2004 à 1,5 milliard de dollars en 2009. Mais il semble avoir stagné en 2010 à 1,8 milliard de dollars, un chiffre toujours inférieur aux besoins nécessaires pour atteindre les objectifs, estimés à plus 6 milliards de dollars pour 2010.

Les deux tiers environ de ce financement proviennent du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, les deux autres gros contributeurs étant les Etats-Unis à travers l'initiative contre le paludisme du président américain (PMI) ainsi que la Banque mondiale, note-t-on.

L'OMS explique la stagnation des financements internationaux contre le paludisme en 2010 par rapport à 2009 par la baisse de subventions par le Fonds mondial qui n'a pas été complètement compensée par la hausse de la contribution du PMI.

L'organisation internationale ajoute que les financements pour la lutte contre le paludisme provenant des gouvernements nationaux semblent avoir augmenté.

Les financements internationaux apparaissent concentrés sur les programmes de lutte contre le paludisme, en particulier la fourniture de moustiquaires imprégnées d'insecticide, d'antipaludiques et d'insecticides pulvérisés dans les domiciles.

Les financements des gouvernements nationaux ciblent davantage les ressources humaines mais une part importante est aussi consacrée aux antipaludiques et aux insecticides pulvérisés à domicile. Augmentation de la population traitée et/ou protégée L'OMS souligne les efforts qui ont été accomplis et leur impact. A la fin 2010, environ 289 millions de moustiquaires imprégnées d'insecticides auront été livrées à l'Afrique subsaharienne, assez pour couvrir 76% des 765 millions de personnes...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)