INFOS ET ACTUALITES

Pandémie grippale : un infirmier pour trier les patients aux urgences

Cet article fait partie du dossier :

Grippe

    Précédent Suivant

L'afflux de patients aux urgences lors d'un épisode de pandémie grippale pourrait être régulé par un infirmier chargé de trier les patients sur des critères précis et de renvoyer vers la médecine de ville les cas bénins, suggère une expérience belge dont les résultats ont été présentés en fin de semaine dernière au congrès de la Société française de médecine d'urgence (SFMU) à Paris.

"L'afflux de patients au service d'urgences peut saturer et désorganiser le fonctionnement du service, bien que la grippe soit souvent une affection bénigne qui peut être prise en charge par les structures de première ligne", rappellent D. Cerf et ses collègues de l'hôpital Saint-Pierre à Bruxelles dans le résumé de leur communication. Dans le service d'urgences de cet hôpital, durant la période d'épidémie de grippe A(H1N1), ils ont mis en place un système de tri. Un infirmier évaluait les patients en se basant sur une fiche d'évaluation et avait la responsabilité de renvoyer les...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (2)

Utilisateur supprimé

Avatar de l'utilisateur

43 commentaires

#2

Faute d'orthographe

Oups, il faut lire accueil et non pas acceuil, désolé.

Utilisateur supprimé

Avatar de l'utilisateur

43 commentaires

#1

Infirmiers au triage

Cette procédure existe en France dans certaines Urgences de grands centres Hospitaliers. Comme par exemple à Lariboisière. L'Infirmier(e) d'Acceuil et d'Orientation a effectivement un grand rôle à jouer. Et n'est pas livré(e) seule car un médecin sénior peut à tout moment donner son avis en cas de doute. Si ce système, pourtant bénéfique car il permet de réaliser un bon tri des patients, n'est pas généralisé c'est uniquement parce que certains médecins NE VEULENT PAS que l'Infirmier(e) prenne des initiatives (que voulez vous, nous n'avons pas de cerveau).