BLOG

Parce qu'à deux - soignant et soigné -, on est plus forts...

Cet article fait partie du dossier :

Blogs infirmiers

    Précédent Suivant

Nous donnons à nouveau la parole à cette blogueuse « patiente (imp)patiente ». A la lecture de ce qu'elle a souhaité partager avec la communauté soignante d'infirmiers.com, nous comprenons mieux les conséquences d'une décision thérapeutique « banalisée » côté soignants… Sous forme de lettre qu'elle leur adresse, elle exprime ses angoisses et les malentendus qui les accompagnent à la veille d'entrer dans un nouveau protocole de soins ; une « desensibilisation » en vue d'une troisième greffe rénale…

peur angoisse

Lettre à mes soignants… mais pas que…

Alors oui, en tant que soignant d'un hôpital, tu te dis, non, mais quand même, parfois elle exagère. C'était quand même pas si terrible, on a fait que reporter le traitement.

Oui, mais voilà ce que tu ne sais pas...

- Dimanche, j'ai fait plus de 7 heures de route car on m'a demandé d'arriver la veille pour la dialyse et les échanges le lundi toute la journée,- On venait de recevoir notre nièce de 10 ans pour le ski.- Dimanche, nous l'avons laissé à l'aéroport tôt et j'étais fatiguée.- J'aurais été mieux le dimanche après-midi avec mon mari à regarder des films débiles.- J'aurais été mieux lundi matin avec mon pyjama pilou à regarder des émissions débiles à la...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

bakawette55

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

fenêtre qui s'ouvre

En tant qu''infirmière, je me demande toujours ce que pensent mes "patients" (nous avons des "résidents" là où je travaille), comment ils vivent ce que nous leur faisons, selon notre rythme et notre organisation, nos objectifs de soins, tout en essayant de rester à l'écoute, ouverts d'esprit, sans jugement, attentifs aux demandes, besoins, états d'esprit.....