INFOS ET ACTUALITES

Pénibilité : quid du travail de nuit dans le privé

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a annoncé le 27 août 2013 la création d'un compte personnel de prévention de la pénibilité à partir de 2015 dans le secteur privé, à l'issue des journées de concertation sur la réforme des retraites avec les partenaires sociaux. 20 % des salariés du secteur privé devrait être concernés. Quid des soignants, notamment ceux qui travaillent de nuit, un des facteurs de pénibilité retenu ?

Le travail de nuit : un des critères de pénibilité au travail

Ce compte sera "ouvert pour tout salarié du secteur privé exposé à des conditions de travail réduisant l'espérance de vie", précise le dossier de presse diffusé par Matignon.

La ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, puis le Premier ministre, avaient confirmé début août 2013 que le gouvernement souhaitait instaurer un compte individuel pénibilité (comme l'a préconisé le rapport Moreau de la commission pour l'avenir des retraites), sans toutefois préciser les modalités, rappelle-t-on.

Ce nouveau dispositif vise à combler une "injustice" entre salariés des secteurs public et privé, a fait valoir Jean-Marc Ayrault dans son discours. Il "ne s'appliquera pas aux agents qui bénéficient d'ores et déjà de mécanismes de réparation spécifique sous forme de départ anticipé à la retraite (...) dans la fonction publique des catégories actives".Le nouveau compte individuel "pénibilité" devrait toucher "près de 20% des salariés du secteur privé", a-t-il...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)