INFOS ET ACTUALITES

Pharmacovigilance : éviter les risques liés aux interruptions de tâche

La Haute autorité de santé (HAS) a mis en ligne vendredi un guide sur les interruptions de tâche lors de l'administration de médicaments afin de renforcer la sécurité de la prise en charge médicamenteuse du patient.

médicaments tablette

la HAS espère sensibiliser les soignants sur les erreurs médicamenteuses liées aux interruptions de tâche.

Les interruptions de tâche lors de l'administration des médicaments sont des situations banalisées qui souvent font partie du quotidien et auxquelles les professionnels se sont habitués. Les sources d'interruption de tâche sont multiples (appels téléphoniques, discussion, bruit, activité multitâche, etc.), souvent de courte durée et le plus souvent induites par des membres de l'équipe. Elles affectent l'attention, peuvent générer du stress, ainsi que des erreurs médicamenteuses. Leur gravité augmente avec la fréquence des interruptions de tâche lors de l'administration d'un médicament.

95% des interruptions de tâche injustifiées ?

L'interruption de tâche a été citée 40 fois comme contributive à la survenue des 295 erreurs médicamenteuses analysées au cours de l'étude MERVEIL. Dans une étude, 95 % des 495 interruptions de tâche recensées au CHU d'Angers étaient non justifiées. Réduire les interruptions de tâche constitue un enjeu de sécurisation de la prise en charge du patient, même si certaines interruptions sont reconnues comme pouvant être justifiées. La culture de sécurité...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)