INFOS ET ACTUALITES

Une pièce qui "déboulonne" de son piédestal le médecin !

par .

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Actuellement programmée au Théâtre 14, à Paris, et jusqu'au 22 avril prochain, la pièce "Le Serment d'Hippocrate" nous entraîne dans une folle aventure : ou comment un banal malaise de "Bon maman", 77 ans, dégénère en drôlerie acide et irrésistiblement destructrice... La médecine - et ses serviteurs - n'en sortent pas grandis et on s'en délecte !

théatre serment hippocrate

Crédit - Photo Lot - Une pièce qui confronte avec justesse et drôlerie la patiente et sa famille avec le monde médical…

"Lucien" et "Madeleine" hébergent chez eux, "Papa", 78 ans, père de Lucien, et "Bon maman", 77 ans, mère de Madeleine. Univers suranné, décor d'un autre âge, l'intimité de cette "famille" bien ordinaire, nous est dévoilée alors que "Bon maman" fait un malaise, une petite syncope tout à fait anodine. Le médecin de la famille étant à la chasse (!), c'est donc le Dr Blondeau qui est appelé à la rescousse. Ce médecin est omnibulé par une seule chose : le côlon ! C'est l'organe responsable de tous les maux et la visite médicale va virer à l'obsession, à l'outrance, à des arguments tous plus aléatoires les uns que les autres... Quant à l'auscultation, au-delà de sa rudesse d'exécution, c'est "Bon maman" qui en fera les frais ! L'auscultation s'achèvera par un diagnostic bien tranché alors qu'aucun signe évocateur de quoi que ce soit n'existe... - surtout pour quelqu'un qui se sent en excellente santé et qui tente de résister à de folles prescriptions : injections, pilules, pommades, suppositoires, tisanes, régime alimentaire ultra strict, vélo, piscine...

Ce médecin est omnibulé par une seule chose : le côlon ! C'est l'organe responsable de tous les maux et la visite médicale va virer à l'obsession, à l'outrance, à des arguments tous plus aléatoires les uns que les autres...

Bref, la folle mécanique est lancée : la comédie est acide, déjantée, grinçante. L'humour très noir ne sert pas la profession de médecin, homme "instruit" et "intouchable" campant sur ses positions, insensible aux paroles du malade, imperméable à la critique et à la remise en question... Par un concours de circonstances, un autre médecin va venir ausculter "Bon Maman" et sous prétexte de contrecarrer son confrère, il s'avérera aussi pire, voire plus que lui ! Et cela recommencera,...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)