INFOS ET ACTUALITES

Politique des drogues : vers un changement de stratégie

La commission mondiale sur la politique des drogues appelle les autorités des pays à des "changements urgents" dans ce domaine, constatant "un échec" des stratégies menées jusqu'à présent.

Composée notamment de l'ancien secrétaire général de l'Organisation des nations unies (ONU), Kofi Annan, d'anciens chefs d'Etat et du directeur du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, Michel Kazatchkine, la commission estime que les politiques de criminalisation et de répression menées contre les producteurs, les trafiquants et les consommateurs ont "clairement échoué pour réduire efficacement la circulation ou la consommation de drogues".

Dans leur rapport rendu public le 2 juin dernier, ils recommandent de "mettre fin à la criminalisation, la marginalisation et la stigmatisation des personnes consommant des drogues mais qui ne causent pas de problèmes aux autres".

Les auteurs préconisent "d'encourager l'expérimentation des gouvernements avec des modèles de régulation légale des drogues (en particulier le cannabis) afin de réduire le pouvoir de la criminalité organisée et protéger la santé et la sécurité de leurs citoyens".

Ils demandent aux gouvernements de garantir la mise à disposition d'"une variété de traitements" pour les usagers, "pas seulement des traitements de substitution" à base de méthadone ou buprénorphine, mais aussi "des programmes de traitement à l'héroïne supervisé qui ont montré leur efficacité dans de nombreux pays européens et au Canada".

En matière de prévention, ils suggèrent d'éviter les messages simplistes "dites non à la drogue" et les politiques de "tolérance zéro" au profit d'efforts en termes "d'éducation fondée sur une information crédible et des programmes de prévention ciblant les aptitudes sociales et l'influence des pairs".

Ils considèrent que les actions de prévention les plus efficaces sont celles dirigées vers des populations ciblées jugées à risque.

La commission comprend plusieurs anciens chefs d'Etat, comme César Gaviria (Colombie) et Ernesto Zedillo (Mexique).

Lien rapport (en anglais)

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)