PORTRAIT / TEMOIGNAGE

Portrait - Gaëlle, infirmière, entre en scène

Gaëlle Kieffer jongle entre son métier d'infirmière et sa passion, le théâtre. Même lorsqu'elle monte sur les planches, sa profession ne la quitte pas. Un parcours atypique que Gaëlle nous raconte.

Gaëlle Kieffer prestation théâtreGaëlle Kieffer, jeune trentenaire, fait partie du monde infirmier depuis neuf ans. Plus jeune, elle se voyait plutôt exercer le métier de styliste ou d'actrice. « Depuis que j'ai 12 ans, j'ai toujours eu la fibre artistique. A l'époque, j'étais une grande fan de Romy Schneider et je faisais du théâtre dans un centre socio-culturel, raconte-t-elle. Quand j'ai dit à mes parents que je souhaitais m'orienter vers le stylisme ou le théâtre, ma mère m'a demandé si je ne préférais pas faire un métier... Quelque part, elle n'avait pas tort... ». Finalement, Gaëlle opte pour le métier d'infirmière et fait ses études au sein de l'École du Personnel Paramédical des Armées de Toulon pour exercer dans la marine. Issue d'une famille de militaires et d'une mère infirmière mais aussi attirée par la rigueur et l'inconnu, ce choix s'est en quelque sorte imposé de lui-même. Elle ajoute que « la stabilité de la profession a également pesé dans la balance. Je ne pensais pas exercer ce métier aussi longtemps, mais plus le temps passe et plus je me rends compte qu'il m'appelle ».

« Je mets par écrit ce que j'ai vu dans la profession infirmière pour en faire quelque chose de drôle sans être trop acerbe »

Quand l'infirmière entre en scène

Gaëlle Kieffer prestation théâtreAu fil des années, Gaëlle a évolué dans différents services (neurologie, réanimation et psychiatrie) sans pour autant oublier son attrait pour le théâtre. En 2009, elle décide donc de tenter sa chance en auditionnant au cours Florent, et une fois reçue, suit la « formation de l'acteur » durant trois ans. Elle s'essaie à plusieurs genres théâtraux mais pour ses enseignants, il ne fait aucun doute que Gaëlle a une âme d'humoriste. Elle se souvient notamment d'une remarque amusante faite par l'examinatrice durant ses évaluations : « bon, elle aura tenté la tragédie mais cette fille est une comique ».

Aujourd'hui infirmière vacataire à l'Institut Gustave Roussy, Gaëlle mène en parallèle sa carrière d'actrice. Elle explique qu' « au départ, j'avais dans l'idée de jouer dans des films ou pièces mais les répétitions demandent beaucoup de temps, surtout lorsque l'on travaille à côté. Je m'oriente plutôt du côté du stand up du coup... Je mets par écrit ce que j'ai vu dans la profession infirmière pour en faire quelque chose de drôle sans être trop acerbe ».

Lors du festival Paris Jeunes Talents du 14e arrondissement de Paris, la jeune actrice a présenté un texte comique sur les EHPAD du point de vue de la personne âgée. « Prendre la position du patient me permet de ne pas me mettre de barrière ». Quand Gaëlle est sur scène, elle a pour objectifs de montrer le côté humoristique du métier infirmier (mais si, mais si, il existe !) et de créer un espace de décompression dédié aux soignants. Elle considère qu' « il est important d'avoir une activité permettant d'évacuer. Pour moi, ces deux professions sont complémentaires. Dans l'une, ce qui fait plaisir et rend heureux, c'est de pouvoir donner à l'autre et de voir une petite évolution, un sourire. Dans l'autre, j'ai la capacité de faire rire les gens. En y regardant de plus près, c'est une manière différente de prendre soin d'eux ».

Pour le moment, il n'est pas question pour Gaëlle de quitter le monde soignant. « Le métier d'infirmier m'aide à rester réaliste. J'y suis bien et j'y apporte encore quelque chose. Sans oublier que c'est ma source d'inspiration première pour l'écriture de mes textes ». Souhaitons donc de nombreux levers de rideau à Gaëlle...

Creative Commons License


Rédactrice Infirmiers.com
aurelie.trentesse@infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)