INFOS ET ACTUALITES

VIDEO - Journée mondiale : pour sauver des vies, donnez votre sang !

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

C’est ce 14 juin la Journée Mondiale des Donneurs de Sang, une journée initiée en 2004 par l’OMS. L’objectif ? Remercier les donneurs et bénévoles qui se mobilisent mais aussi, inciter de nouveaux donneurs à faire ce geste. Pour cette 15e édition, près de 1000 collectes sont organisées partout en France. Nous nous sommes rendus à La Maison du don, au Chesnay, dans le département des Yvelines, à la rencontre des donneurs et des préleveurs...

Chaque jour, 10 000 dons de sang sont nécessaires pour répondre aux besoins en France. Cette 15e édition de la Journée Mondiale des donneurs de sang a donc été placée sous le signe de la solidarité par l'OMS. Les produits sanguins sont utilisés soit pour des situations d’urgence (hémorragies lors d’un accouchement, d’un accident, d’une opération chirurgicale...) soit pour les besoins chroniques (maladies du sang ou cancers). Pour assurer l’autosuffisance nationale, l’EFS doit ainsi collecter 3 millions de dons par an et les préparer pour approvisionner 1 500 établissements de santé. Il existe deux types de prélévements : les prélèvements de sang total qui représentent près de 85% des dons et qui sont en baisse de 3,5% par rapport à 2015 et les prélèvements par aphérèse qui sont en augmentation de 12,2%. Les aphérèses simples de plasma et de plaquettes représentent les plus grandes activités de ce type de prélèvement. 

Après une expérimentation de près de deux ans au bilan très positif, l’EFS vise la formation de 400 infirmiers aptes à réaliser les entretiens prédons à la fin 2019.

Comme chaque année, plus de 300 collectes proposeront de nombreuses animations afin que les Français viennent donner leur sang dans une ambiance chaleureuse et ludique. Un site avec une carte interactive est mis à votre disposition pour savoir où donner. Avant de vous rendre dans l’un de ces sites ou collectes, des questionnaires en ligne vous permettent également de savoir si vous pouvez donner votre sang. Et le message, cette année, reste le même : donnez votre sang pour sauver des vies. Car comme le rappelle l'EFS : les dons de sang doivent être réguliers et constants car la durée de vie des produits sanguins est limitée (seulement 5 jours pour les plaquettes et 42 jours pour les globules rouges)

Le don de sang en chiffres :

  • 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour
  • 1 million de patients soignés avec des produits sanguins chaque année
  • 1 613 084 personnes ont donné leur sang en 2017, dont 287 489 personnes qui ont donné pour la première fois
  • 2 983 585 dons de sang en 2017
  • 50 %des donneurs ont moins de 40 ans
  • 46% des personnes transfusées sont des femmes
  • 128 sites de prélèvement sur l’ensemble du territoire
  • 40 000 collectes mobiles par an, à l’origine de 81 % des dons réalisés

Le défi : faire mieux qu'en 2017 ! L'année dernière, la Journée mondiale des donneurs de sang avait permis de :

  • Recueillir 65 874 dons de sang
  • Accueillir 75 686 candidats au don
  • Recruter 10% de nouveaux donneurs

Un acte sécurisé

Toutes les précautions sont prises pour garantir la sécurité du donneur. L’entretien prédon permet de s’assurer que le prélèvement ne présente aucun risque. Le don est supervisé par un personnel médical expérimenté et le matériel de prélèvement utilisé (aiguille, tubes, poches) est stérile et à usage unique. Le volume prélevé est ajusté en fonction du volume sanguin circulant et une personne en bonne santé récupère rapidement après un don de sang total. Certaines personnes peuvent ressentir une sensation de malaise pendant ou après le don. Il s’agit le plus souvent d’un malaise vagal, sans gravité. Il est important de boire avant et après le don afin d’aider l’organisme à récupérer rapidement. Avant tout don, un document d’information est remis au donneur l’informant des risques, même les plus rares, liés au prélèvement.

Depuis quelques mois, les infirmiers sont officiellement habilités à réaliser les entretiens prédons jusqu’alors uniquement effectués par les médecins. Après une expérimentation de près de deux ans au bilan très positif, l’EFS vise la formation de 400 infirmiers aptes à réaliser ces entretiens à la fin 2019. L’entretien prédon permet de garantir la sécurité du donneur mais aussi celle des malades susceptibles d’être transfusés. Le questionnaire, qui sera complété par des analyses bien sûr, est donc très précis. 

Les dons de sang doivent être réguliers et constants car la durée de vie des produits sanguins est limitée : seulement 5 jours pour les plaquettes et 42 jours pour les globules rouges. 

Participez à cette journée d'action sur les réseaux sociaux 

Certaines lettres ont plus de pouvoir que d’autres. Initialement lancée en Grande-Bretagne en 2015, l’opération #MissingType est arrivée l’année dernière en France. En 2018, pour la deuxième année consécutive, l’EFS appelle les marques, les institutions et organisations à faire disparaître les lettres A, B, O (groupes sanguins) de leurs logos. Les particuliers sont également invités à jouer le jeu, en enlevant leurs A, B et O sur les réseaux sociaux et en partageant leurs initiatives.

Creative Commons License

Journaliste susie.bourquin@infirmiers.com @SusieBourquin

Retour au sommaire du dossier Compétences infirmières

envie de changer de poste

Publicité

Commentaires (0)